BFMTV

NKM moque Bruno Le Maire et son "renouveau"

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite, a ironisé mercredi sur une déclaration de Bruno Le Maire

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite, a ironisé mercredi sur une déclaration de Bruno Le Maire - BFM TV

Nathalie Kosciusko-Morizet a raillé les propos de Bruno Le Maire mercredi 13 juillet sur France 2, pour qui l'absence de femmes à la primaire serait "un échec" pour Les Républicains .

Nathalie Kosciusko-Morizet n'a pas mâché ses mots mercredi 13 juillet à l'antenne de France 2. Interrogée sur les propos de son concurrent à la primaire de droite Bruno Le Maire, la candidate a déclaré avec une certaine ironie "son père, son grand-père et son arrière grand-père disaient la même chose". Le candidat Les Républicains avait déclaré la veille sur Public Sénat:

 "Pour ma famille politique, n'avoir aucune femme à la primaire serait un vrai constat d'échec". 

Ce à quoi l'ancienne ministre et député de l'Essonne a rétorqué "C'est l'argument qu'on utilise toujours à l'égard des femmes en politique: 'ce serait tellement formidable... Oh, ça c'est ballot, le système est fermé, vraiment c'est dommage'. (...) Ca fait quinze ans que je fais de la politique et quinze ans que j'entends ça" et "ça n'est d'aucun effet".

L'ancienne ministre a de nouveau indiqué en être à "la moitié du chemin" dans la quête des parrainages nécessaires pour concourir à la primaire.

la rédaction avec AFP