BFMTV

Municipales: une trentaine de maires signent une tribune pour un second tour dès le mois de juin

Une main gantée tient une carte électorale le 15 mars 2020, lors du premier tour des élections municipales, à Cucq.

Une main gantée tient une carte électorale le 15 mars 2020, lors du premier tour des élections municipales, à Cucq. - LUDOVIC MARIN / AFP

Dans cette tribune, publiée dans les colonnes du Journal du Dimanche, les maires appellent à une tenue rapide, dès le mois de juin, du second tour des Municipales. Actuellement, 25,5 millions de Français vivent dans une commune concernée par ce deuxième round.

"Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique." Ils sont une trentaine de maires a réclamer, dans une tribune publiée dans les colonnes du Journal du Dimanche, la tenue du second tour des municipales dès le mois de juin.

François Rebsamen, Stéphane Le Foll, Nicolas Florian, Christian Estrosi, Anne Hidalgo, Gaël Perdriau… Tous les signataires soulignent l’importance d’"installer et stabiliser" le plus rapidement possible "nos établissements publics" dans l’hypothèse où une seconde vague épidémique frapperait la France à l’automne, comme le prédisent certains experts.

"Profonde rupture d’égalité"

"Bien que nous connaissions depuis peu la date d’installation des maires élus au premier tour, nous ne savons toujours pas quand aura lieu le second tour des élections municipales", déplorent-ils.

Edouard Philippe doit remettre le 23 mai un rapport au Parlement qui déterminera si le second tour peut bien avoir lieu en juin. Deux possibilités s’ouvrent alors: soit un vote fin juin, pour le second tour uniquement, dans les quelque 5000 communes où le 1er tour n'a pas été conclusif. Soit deux nouveaux tours organisés à l'automne dans cette catégorie de communes.

Les maires signataires de la tribune s’élèvent notamment contre cette seconde option qui représente, selon eux, "une profonde rupture d’égalité car le premier tour est un tout. Si cela n’était le cas, il y aurait donc deux sortes de citoyens, ceux qui le 15 mars ont élu un maire et ceux qui se seraient déplacés pour rien (...) Comment demander aux Français qui malgré leur inquiétude se sont déplacés pour venir voter le 15 Mars, de refaire un premier tour pour les communes concernées", interrogent-ils.

Entretien entre les maires et Macron

Et d’ajouter: "Pour rappel, plus de 25,5 millions d’habitants vivent dans une commune concernée par le second tour. Il est donc impératif de clore cette séquence électorale dès que possible, avant la période estivale. On ne peut pas demander aux maires de rouvrir les écoles pour l’éducation et de les fermer pour les élections."

Sans écarter totalement l'hypothèse de juin, le président de l'Association des maires de France, François Baroin - qui ne compte pas parmi les signataires - plaide quant à lui pour que le second tour puisse se tenir "dans la deuxième quinzaine de septembre". Emmanuel Macron s’entretiendra à ce sujet mardi prochain, par visioconférence, avec les maires, a appris BFMTV de sources concordantes. L’occasion de faire le point sur le déconfinement et de déblayer le terrain du second tour des municipales.

Benjamin Duhamel avec Ambre Lepoivre