BFMTV

Municipales: trois Français sur dix veulent sanctionner Macron, selon un sondage 

Emmanuel Macron (photo d'illustration)

Emmanuel Macron (photo d'illustration) - Ludovic Marin / AFP

Ils ne sont que 12% à vouloir soutenir l'exécutif et 58% ne voteront qu'en fonction d'enjeux spécifiques à leur commune.

Trois Français sur dix (30%) veulent sanctionner Emmanuel Macron et le gouvernement lors des élections municipales de mars, mais une forte majorité entend se prononcer uniquement sur des enjeux locaux, selon un sondage Odoxa-CGI diffusé ce mardi.

Ils ne sont que 12% à vouloir soutenir l'exécutif et 58% ne voteront qu'en fonction d'enjeux spécifiques à leur commune. Si le premier tour avait lieu dimanche, 18% des Français interrogés (inscrits sur les listes électorales et qui comptent aller voter) voteraient pour une liste La République en marche alliée au MoDem. C'est 4 points de moins que le score de LaREM aux européennes de mai 2019, selon cette enquête pour la Presse régionale, France Inter et L'Express.

14% d'intentions de vote pour le RN

Viennent ensuite les listes du Rassemblement national avec 14% d'intentions de vote, devant celles des Républicains et d'Europe Écologie Les Verts, toutes deux à 13,5%, puis celle du PS (11%) et de La France Insoumise (7%). Ils sont 19% a vouloir voter pour une liste sans étiquette politique et 25% n'ont pas exprimé d'intentions de vote. Enfin, un Français sur deux (52%) souhaite la réélection de son maire actuel, contre 47% qui veulent en changer. 

L'exécutif ne semble pas subir le contrecoup de plus d'un mois de conflit social contre la réforme des retraites. La popularité d'Emmanuel Macron est en hausse de 3 points en un mois à 36%, mais 64% (-3) considèrent qu'il n'est pas un bon président de la République.

2 Français sur 3 ont une opinion négative de Philippe

La cote d'Edouard Philippe est également en légère hausse à 36% (+1), mais près de deux Français sur trois (63%, -2) ont une opinion négative du chef du gouvernement. Nicolas Sarkozy est en tête des personnalités politiques dont les Français ont une opinion positive (32%, +1) devant Xavier Bertrand (27%, +1) et Jean-Yves Le Drian (27%, +2).

Enquête réalisée en ligne les 22 et 23 janvier auprès de 1002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

A.J. avec AFP