BFMTV

Municipales: Griveaux "regretterait" une candidature de Villani mais s'oppose à son exclusion de LaREM

Benjamin Griveaux le 28 mars 2019

Benjamin Griveaux le 28 mars 2019 - Thomas Samson - AFP

Benjamin Griveaux a adressé ce lundi une lettre aux marcheurs de la capitale.

Benjamin Griveaux, candidat LaREM aux municipales à Paris, a adressé ce lundi soir une lettre aux marcheurs de la capitale. Il y explique qu'il "regretterait" une candidature indépendante de Villani mais qu'il s'oppose à son exclusion du parti. 

"Après l’intense campagne médiatique des derniers jours, il apparaît désormais plus que probable que Cédric Villani annonce mercredi sa candidature à Paris. Si tel devait être le cas, je le regretterais", écrit Benjamin Griveaux, précisant que le mathématicien n'a pas répondu à sa longue lettre où il lui propose de "co-piloter" sa campagne électorale. 

"Ne cédons pas là où tant d’autres avant nous ont renoncé"

Cédric Villani doit officiellement annoncer mercredi ses "intentions" pour Paris. S'il décidait de se porter candidat, se poserait alors la question de son exclusion de LaREM. En se présentant à l'investiture du parti, ce dernier avait en effet promis de se ranger aux côtés du candidat choisi. 

"Nos statuts, approuvés par Cédric Villani lui-même, prévoient normalement l’exclusion en cas de candidature dissidente. Mais je ne souhaite pas qu’un comportement isolé vienne mettre à mal le mouvement que j’ai participé à bâtir et à faire vivre depuis le premier jour avec tant d’autres parmi vous", poursuit Benjamin Griveaux. "J’entends les demandes nombreuses d’exclusion. Ne cédons pas là où tant d’autres avant nous ont renoncé."

Dimanche, le patron des députés LaREM, Gilles Le Gendre, s'était lui aussi exprimé contre une exclusion du dépoté de l'Essonne. De son côté, Cédric Villani a assuré ce lundi à Emmanuel Macron et Edouard Philippe que sa possible candidature ne serait pas l'expression d'une "défiance" à leur égard. 

Thomas Soulié avec Cyrielle Cabot