BFMTV

Primaire à droite: Yves Jégo vote Bruno Le Maire

Le vice-président de l'UDI Yves Jégo soutient Bruno Le Maire

Le vice-président de l'UDI Yves Jégo soutient Bruno Le Maire - Thomas Samson - AFP

Le vice-président de l'UDI estime que Bruno Le Maire apporte le renouveau en politique et se dit persuadé du désir d'alternance des Français. Il tacle aussi François Bayrou, coupable d'avoir soutenu François Hollande en 2012.

"Seul Jean-Louis Borloo pouvait être candidat" pour l'UDI à la primaire ouverte à droite, assure dimanche le vice-président du parti Yves Jégo dans les colonnes du Journal du dimanche. Or l'ancien ministre s'est retiré de la vie politique. Par conséquent, ce dernier a choisi d'apporter dès aujourd'hui, et alors qu'il n'est pas officiellement candidat, d'apporter son soutien "plein et entier" à Bruno Le Maire.

Face à Nicolas Sarkozy, "dont il a été le ministre", à Alain Juppé, pour lequel il a "du respect" et à François Fillon dont il "reconnait le travail audacieux", Yves Jégo juge que "le seul qui puisse créer la surprise et représenter le saut générationnel qui changera la donne, c'est Bruno (Le Maire)". 

Bayrou et le soutien à Hollande en 2012

Sa famille politique "ne sera pas au rendez-vous de la présidentielle en 2017", assure aussi Yves Jégo pour justifier son choix, saluant néanmoins "les efforts de Jean-Christophe Lagarde (président de l'UDI, ndlr) pour faire de l'UDI un parti qui compte". Et alors qu'il mène actuellement campagne pour le "Made in France" avec le trublion de gauche Arnaud Montebourg, il ne faut surtout pas parler d'un autre centriste, le président du Modem François Bayrou, à Yves Jégo. "Il a envoyé un message négatif en soutenant François Hollande en 2012", rappelle Yves Jégo. Surtout, "il refuse de reconnaître son erreur", pointe-t-il.

Pour 2017, l'actuel chef de l'État "ne trouvera pas d'espace tant il a déçu et échoué", analyse Yves Jégo. "L'intérêt du pays c'est de secouer le cocotier. (...) Les électeurs de 2017 voudront l'alternance." Elle passerait donc par Bruno Le Maire.

S.A.