BFMTV

Montée du FN: Jean Lassalle alerte sur le "désespoir" des Français

Jean Lassalle, député MoDem, à la rencontre des Français, pour prendre le pouls du pays.

Jean Lassalle, député MoDem, à la rencontre des Français, pour prendre le pouls du pays. - -

Dans le cadre de son tour de France à pied, le député Modem des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle était en Haute-Garonne mardi. A la rencontre des Français, un mot revient sans cesse: le "désespoir".

Jean Lassalle est arrivé mardi soir à pied en Haute-Garonne. L’élu MoDem béarnais, qui a déjà parcouru plus de 4.500 kilomètres sur les routes françaises depuis le mois d’avril continue son périple à Toulouse. Si l’élu a chaussé ces chaussures de marche mais gardé la cravate, c’est pour prendre le pouls du pays, voir les citoyens autrement et aller au-devant d’eux, simplement. Son constat: un moral au plus bas chez les Français et la montée de l'adhésion au Front National...

De ses rencontres, Jean Lassalle en tire constamment la même phrase: "ça se dégrade". Dans toutes les régions, le moral des Français est au plus bas et pour lui, jamais le pouvoir politique n'a inspiré une telle défiance. "Tous les politiques sont détestés, rejetés à un point que je n'avais jamais entendu dans ma vie publique, qui est pourtant déjà longue", constate-t-il.

Un désespoir français qui vient du chômage

Face à ce désespoir, une réponse est récurrente: le Front national. "C'est un vote de résignation, au bout du bout", estime Jean Lassalle. Pour l’élu MoDem, ce désespoir vient avant tout des inquiétudes liées au chômage.

Le député béarnais est sûr d'une chose: pour reconquérir le cœur et la confiance des Français, les dirigeants devront se concentrer sur leur quotidien et non sur les petites phrases et les polémiques. En attendant, Jean Lassalle poursuit son tour de France, pour faire remonter un jour, les propositions des Français à l’Assemblée.

A.-L.B. avec M. Meunier et K. Laffin