BFMTV

François Bayrou: "Hollande ne doit pas retirer le projet de loi sur le mariage pour tous"

Le président du Modem François Bayrou, le 26 mars 2013 sur BFMTV/RMC

Le président du Modem François Bayrou, le 26 mars 2013 sur BFMTV/RMC - -

Venu présenter son livre "De la vérité en politique", François Bayrou a dressé le tableau noir d'une France en crise. Et de renvoyer dos à dos les deux principaux partis politiques français, les estimant responsables de cette situation.

"L'année qui vient va voir monter les affrontements et les violences car cela fait des années que l'on ment au Français". Venu présenter son livre De la vérité en politique, François Bayrou a dressé mardi matin sur BFMTV/RMC le tableau noir d'une France en crise. Et de renvoyer dos à dos les deux principaux partis politiques français, les estimant responsables de cette situation.

"Depuis 20 ans, chaque élection est une tromperie"

"Il y a une surenchère des deux partis qui exercent ensemble le pouvoir en France. Nous avons un élément de décomposition de la politique française, qui fait que les électeurs sont trompés à chaque élection par les candidats qui se présentent devant eux et de leur promesses mirobolantes. Depuis 20 ans, chaque élection est une tromperie."
Et de fustiger les "promesses" des candidats Hollande et Sarkozy lors de la dernière en campagne présidentielle.

De vaines promesses qui expliquent, selon lui, la "colère" ressentie par les Français. Avec des conséquences sur le vote. "Je pense que le FN capte une grande partie de la colère, mais l'extrême gauche aussi", tout en soulignant que ces deux partis "proposent des solutions très proches".

"Hollande ne doit pas retirer le projet de loi sur le mariage pour tous"

Deux jours après la mobilisation, la Manif pour tous est encore dans tous les esprits. François Bayrou a d'ailleurs salué un "succès" de cette mobilisation, dimanche, e td'inviter le président à écouter davantage les opposants au texte. "François Hollande doit regarder ce qui est en train de ce passer", a-t-il affirmé, tout en soutenant que le chef de l'Etat ne devait pas retirer le projet de loi sur le mariage pour tous.

"Le texte va arriver au Sénat, à lui de jouer son rôle désormais. L'examen du texte au Sénat va être un moment très important", a également prophétisé François Bayrou sur BFMTV/RMC.