BFMTV

Manuel Valls pourrait briguer la mairie de Barcelone

Manuel Valls à Barcelone le 18 mars 2018.

Manuel Valls à Barcelone le 18 mars 2018. - Pau Barrena / AFP

Albert Rivera, le chef de file du parti Ciudadanos, a proposé à l'ancien Premier ministre français de faire campagne pour les municipales à Barcelone, la ville natale de Manuel Valls. Ce dernier a confié à la télévision espagnole "y réfléchir".

L'avenir politique de Manuel Valls se trouve-t-il en Espagne? Comme le rapportent plusieurs médias ibériques ce vendredi, l'ancien Premier ministre français pourrait briguer la mairie de Barcelone, sa ville natale, lors des prochaines municipales.

Selon le journal La Vanguardia ce vendredi matin, le mouvement de centre-droit Ciudadanos lui a proposé de prendre la tête de liste dans la capitale catalane. Dans une interview à la chaîne de télévision publique espagnole TVE, Manuel Valls a reconnu avoir reçu cette proposition de la part d'Albert Rivera, le chef de file de Ciudadanos. Il a reconnu "étudier" cette possibilité.

"Je vais y réfléchir"

Dans le détail, l'ancien chef du gouvernement a expliqué avec moult précautions vouloir "continuer le débat sur l'indépendantisme". 

"Je me suis impliqué dans ce débat, parce que je suis né à Barcelone, fils de Catalan, je veux donner à la Catalogne et à l’Espagne, ce qu’elles m’ont donné, ce sont mes origines, c’est une forme de générosité. Je me suis impliqué en tant qu’Européen.
Mais continuer dans le débat, sous une forme ou une autre, ça m’intéresserait, oui. Sous une forme ou une autre. Est-ce que je peux aller plus loin? Je vais y réfléchir", a déclaré Manuel Valls sur TVE. 

Un scrutin en mai 2019

Joint par BFMTV.com, l'entourage de Manuel Valls explique ce vendredi que "l'avenir de Barcelone l'intéresse, d'une manière ou d'une autre". L'ancien Premier ministre a affirmé qu'il "penserait à la question qui lui a été posée". 

Si cette candidature venait à être effective, aurait-il des chances de l'emporter? Lors des dernières élections régionales en Catalogne, le 21 décembre dernier, le mouvement Ciudadanos est arrivée en tête à Barcelone. Jusqu'à présent, c'est une alliance menée par Podemos qui dirige la ville depuis les dernières élections municipales. A l'époque, Ciudadanos était arrivée en troisième position avec 11,05 % des voix. Les élections municipales auront lieu dans un an, en mai 2019.

dossier :

Manuel Valls

Charlie Vandekerkhove