BFMTV

Les Républicains vont vendre leur siège pour le louer

Les Républicains vont rester dans leur siège du XVe arrondissement de Paris.

Les Républicains vont rester dans leur siège du XVe arrondissement de Paris. - Bertrand Guay - AFP

Conséquence de la dette accumulée depuis 2012, Les Républicains vont devoir vendre leur siège du 15e arrondissement de Paris. Mais Laurent Wauquiez tient à ne pas déménager.

Laurent Wauquiez a trouvé un moyen de désendetter Les Républicains: selon Le Figaro, le parti va vendre son siège de la rue de Vaugirard, dans le 15e arrondissement de Paris, acheté en 2011. Mais plutôt que de déménager, le président de LR a préféré proposer aux banques une solution alternative: rester dans les locaux, en les louant. Une façon d'échapper au symbole du PS, forcé de vendre et de déménager de son siège historique de la rue de Solférino après sa déroute aux présidentielle et législatives. "Les Républicains sont bien vivants! On est bien là", martèle le président de LR.

Outre la vente et la relocation des locaux, l'accord passé avec les banques prévoit aussi un désendettement de 80% de la dette de LR dans cinq ans, explique Daniel Fasquelle, le trésorier, au Figaro. La dette du parti devrait passer de 55 millions à 10 millions d'euros en 2022, selon ses calculs.

Une dette constituée pour un tiers de "dette Bygmalion", du nom de cette société à laquelle l'ex-UMP avait fait appel pour gérer les meetings de campagne de Nicolas Sarkozy. Des meetings démesurés, dont les coûts avaient vite dépassé le plafond autorisé par la loi, et qui avaient entraîné un système de fausses factures entre l'UMP et Bygmalion. "Sans celle-ci, on aurait pu garder le siège et rembourser la totalité de la dette en cinq ans", affirme Daniel Fasquelle. Depuis, les résultats des élections de 2017 n'ont pas permis de renflouer véritablement les caisses du parti. 

A. K.