BFMTV

Jean-Pierre Raffarin: "Je suis hostile à ce que l'homme pistonne la mort"

Jean-Pierre Raffarin sur le plateau de BFMTV-RMC, mercredi 11 mars 2015.

Jean-Pierre Raffarin sur le plateau de BFMTV-RMC, mercredi 11 mars 2015. - BFMTV

Jean-Pierre Raffarin, ne s'en cache pas, le projet de loi sur la fin de vie déposé mardi à l'Assemblée ne le convainc pas. "Non, il ne me convient pas. Je pense que la période n'est pas opportune", a-t-il jugé mercredi sur BFMTV-RMC, estimant que le gouvernement devrait plutôt se préoccuper de l'insécurité en France, de l'industrie et de l'emploi.

"Je suis toujours hostile à ce que l'homme pistonne la mort de l'homme. Sur ce point, je suis plutôt dans le camp des religions", a-t-il expliqué.

Selon lui, la priorité du gouvernement devrait être la sécurité."Nous sommes dans une situation d'insécurité grave, nous sommes en guerre dans plusieurs pays, nous avons des ennemis déclarés comme Daesh, nous devons être capables de suivre les terroriste en France. Il nous faut un nouveau texte et celui que prépare le gouvernement me semble responsable", a-t-il défendu, invitant les parlementaires à le voter.