BFMTV

Copé assure qu'il fera tout pour l'unité de l'UMP

-

- - -

Devant les députés de l'UMP, le nouveau président du parti Jean-François Copé a assuré qu'il ferait tout pour l'unité de l'UMP, et "ne laisserait pas refaire l'UDF".

Au lendemain de son élection, le nouveau président de l'UMP a tenu à s'exprimer devant les députés de son parti. Mardi midi, Jean-François Copé leur a assuré qu'il déploierait toute son "énergie" pour préserver l'unité de l'UMP et qu'il ne "laisserait pas refaire l'UDF" avec l'UDI de Jean-Louis Borloo.

"Nous avons un danger : c'est le retour à l'horreur que fut le RPR-UDF, c'est-à-dire la fracture qui conduirait à remplir les rangs de M. Borloo (...) Je ne laisserai pas refaire l'UDF et j'y déploierai, je peux vous le dire, une énergie dont vous n'avez même pas idée. Je n'accepterai pas que l'UMP soit explosée au motif que Jean-Louis Borloo vient débaucher individuellement tel ou tel", a-t-il lancé selon des participants à la réunion à huis clos du groupe UMP à l'Assemblée nationale.

>> UMP : les six chantiers du nouveau président 

"Permettre à toutes les sensibilités de s'exprimer"

"J'ai voulu les mouvements pour cela", pour que "ce soit l'occasion de permettre à toutes les sensibilités politiques à l'intérieur de notre parti de pouvoir s'exprimer, de pouvoir vivre", a-t-il dit. Les adhérents UMP ont dimanche non seulement élu leur nouveau président mais aussi reconnu officiellement les "courants" au sein de l'UMP.

Les résultats exacts de chacune des six motions en lice n'étaient pas encore officiellement connus mardi midi mais la Droite forte (sarko-copéistes), la Droite sociale (du filloniste Laurent Wauquiez) et les Humanistes (libéraux et centristes derrière Jean-Pierre Raffarin), sont dans le trio de tête.

A.K. avec AFP