BFMTV

Après la "race blanche", Morano défend les "racines chrétiennes" de la France

BFMTV

Après la "France est un pays de race blanche", la "France est un pays aux racines chrétiennes". Nadine Morano poursuit son combat. Cette fois, il s’agit de laïcité à géométrie variable. En clair, ce principe essentiel s’applique à l’islam ou au judaïsme mais pas à la chrétienté, estime l’eurodéputée en écho aux préconisations faites pour la fin d’année sur les crèches de Noël qui n’ont pas leur place dans les mairies.

"La laïcité et la loi sur la laïcité n'ont pas été faites pour gommer notre culture et nos racines chrétiennes. (…) La France est un pays aux racines chrétiennes", explique Nadine Morano sur France 3. "À quand proposerons-nous la suppression de la fête de la Sainte-Geneviève pour les gendarmes ou la Sainte-Barbe pour les pompiers? La France doit rester la France", poursuit-elle en se positionnant à l’avant-garde de cette lute qu’elle engage d’elle-même.

S.A.