BFMTV

Les recommandations face aux dangers du portable

BFMTV
Dans leur appel à la vigilance vis-à-vis du portable, les cancérologues précisent plusieurs recommandations.

Dans le cadre de leur appel contre les dangers de l'utilisation trop fréquente du portable, les signataires présentent plusieurs recommandations d'utilisation.

La plus importante concerne les enfants de moins de 12 ans : les médecins recommadent aux parents de leur interdire l'utilisation du portable. Leurs organes, encore en formation, sont en effets plus sensibles aux champs électromagnétiques émis par les téléphones mobiles. De plus, pour le Docteur Annie Sasco, directrice de l'équipe d'épidémiologie pour la prévention du cancer à l'Inserm Bordeaux et signataire de l'appel, « il faut protéger avant tout les fœtus, ce qui veut dire pour la femme enceinte qu'elle doit être une consommatrice très modérée du portable ».

L'utilisation du « kit main libre » est également conseilleé.

Il faut éviter de porter en permanence sur soi un portable en état de marche et ne pas en laisser à proximité de son corps la nuit.

Les signataires de l'appel recommandent de limiter le temps des conversations téléphoniques et d'éviter d'utliser le portable en train, en voiture ou lorsque la force du signal de réception est faible.

Stephen Kerckhocve, délégué général de l'association « Agir pour l'environnement », précise que « ce recommandations, en tant qu'association, on les préconise depuis un certain nombre d'années. Ce qui est malheureux c'est que les autorités publiques, et notamment le ministère de la Santé, n'aient pas cru bon de règlementer la commercialisation des portables destinés aux enfants. C'est malheureux parce qu'on voit aujourd'hui qu'un très grand nombre de collégiens et de lycéens sont dotés de portables et vont l'utiliser pendant de nombreuses années à un usage intensif, et on sait maintenant que l'usage prolongé du portable a des effets sur la santé ».

La rédaction et Antonin Amado