BFMTV

Le Val-de-Marne devient le 3ème département à signer une charte d'engagement LGBT pour ses agents

Un drapeau LGBT. - (Photo d'illustration) - Gregor Fischer - AFP

Un drapeau LGBT. - (Photo d'illustration) - Gregor Fischer - AFP - -

Le Val-de-Marne s'engage à lutter contre les LGBTphobies et à créer un environnement inclusif pour les collaborateurs et collaboratrices travaillant au sein du département.

Un engagement fort. Le 15 juillet, lors de la dernière séance plénière du conseil départemental, le Val-de-Marne s'est prononcé en faveur de la signature de la charte LGBT de l'association L'Autre Cercle, destinée aux employeurs publics et privés, symbolisant la promesse de lutter contre les LGBTphobies, rapporte Le Parisien ce dimanche. Selon le quotidien, la ratification aura lieu à la rentrée.

Le texte s'articule autour de quatre axes majeurs, explique un communiqué du Val-de-Marne. Le département s'engage à créer un environnement inclusif pour les collaborateurs LGBT, à veiller à une égalité de droit et de traitement entre tous, et à soutenir les victimes de propos et d'actes discriminatoires.

La charte va enfin l'amener à mesurer les avancées et à partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l'environnement professionnel général.

21 collectivités signataires

"En choisissant de s’engager dans la lutte contre les LGBT+ phobies, le département devra privilégier un travail en interne sur les pratiques et représentations de l’ensemble des agentes et agents, afin de respecter ses obligations en tant qu’employeur et d’appliquer le principe d’exemplarité de la fonction publique", résume l'association.

Le Val-de-Marne est le troisième département à signer la charte, avec le Haut-Rhin et la Seine-Saint-Denis. L'Autre Cercle compte en tout 21 collectivités signataires, dont les villes de Fontenay-sous-Bois et de Paris. La région Île-de-France est également une région qui s'engage contre les LGBTphobies.

L'Autre Cercle, créée en 1997, a rédigé sa charte d'engagement LGBT en 2013. L'association regroupe plusieurs centaines de membres au sein de 13 antennes locales réparties sur toute la France.

Clément Boutin Journaliste BFMTV