Alexandre Benalla - ALAIN JOCARD / AFP
 

L'Elysée a fait savoir ce mardi qu'Alexandre Benalla n'était pas "un émissaire officiel ou officieux" de la présidence de la République, en réponse à un article du Monde selon lequel l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron s'est rendu au Tchad début décembre, quinze jours avant le chef de l'Etat. 

Votre opinion

Postez un commentaire