BFMTV

Ian Brossat épingle sévèrement Cédric Villani qui sèche sur une question de logement

Cédric Villani n'a pas su répondre à une question sur le logement

Cédric Villani n'a pas su répondre à une question sur le logement - Capture d'écran

L'adjoint à la mairie de Paris en charge du logement a posté une vidéo de Cédric Villani incapable de répondre à une question concernant l'augmentation du prix du mètre carré dans la capitale.

Il avait déjà annoncé la couleur sur le plateau de BFMTV mercredi, jugeant que "quand on est candidat, on ne peut pas s'arrêter à de grandes généralités", en référence à la candidature de Cédric Villani à la mairie de Paris.

Mais cette fois Ian Brossat, adjoint PCF à la mairie en charge du logement et candidat pour les municipales de 2020, n'a pas laissé passer l'occasion d'épingler le mathématicien.

Deux jours après sa candidature, Cédric Villani se confrontait au terrain lors d'un déplacement de 24 heures dans la capitale, à la rencontre d'experts et des Parisiens. Mais le député de l'Essonne a surtout été rapidement confronté à la réalité. Dans une vidéo postée vendredi sur Twitter par Ian Brossat, on le voit complètement caler sur une question concernant le logement:

"Le prix du mètre carré est en train de dépasser les 10.000 euros à Paris, c'est tout simplement incroyable. Comment fait-on pour que les classes moyennes ou les personnes qui ont moins de ressources ne soient pas obligées de partir de l'autre côté du périf ?", lui demande-t-on.

Et là, c'est le blanc. Cédric Villani sèche complètement avant de tenter quelque chose: "Peu de sujets aussi difficiles. Les experts, lorsqu'ils vous parlent de logement, c'est extraordinaire la complexité des solutions. Beaucoup de solutions déjà mises sur la table et beaucoup à venir", répond finalement le mathématicien.

Un petit loupé que Ian Brossat n'a pas manqué d'ironiser sur Twitter, assénant à Cédric Villani que "quand on dénonce le bilan de la majorité actuelle, mieux vaut avoir quelques billes". La guerre des municipales est plus que jamais lancée.

Manon Fossat