BFMTV

Grève des pompiers: le RN apporte son soutien au mouvement, qui doit être "entendu"

Jordan Bardella le soir des résultats des élections européennes à Paris, le 26 mai 2019

Jordan Bardella le soir des résultats des élections européennes à Paris, le 26 mai 2019 - Bertrand GUAY / AFP

Les pompiers seront en grève à partir de ce mercredi et ce jusqu'au 31 août prochain. Ils cherchent à obtenir, entre autres, davantage de moyens financiers et une revalorisation de leurs primes. Un mouvement soutenu par le RN, tel que l'a annoncé leur ancienne tête de liste aux élections européennes, Jordan Bardella.

Jordan Bardella, deuxième vice-président du Rassemblement national, a apporté, ce mardi, son "soutien" à la grève des pompiers qui démarrera ce mercredi, jugeant "légitimes" leurs revendications pour plus de moyens.

"Le gouvernement doit cesser avec le mépris et arrêter de faire la sourde oreille à leurs revendications légitimes", a estimé Jordan Bardella dans un communiqué.

Une grève annoncée du 26 juin au 31 août

Cette grève annoncée du 26 juin au 31 août "est révélatrice d'un ras-le-bol qui doit être pris en compte et entendu. Avec les urgentistes, c'est toute la chaîne du service public de secours qui est en crise et au bord de la rupture", ajoute le responsable du RN.

"Leurs demandes sont parfaitement justifiées: obtenir davantage d'effectifs et de moyens pour faire face au nombre d'interventions constamment en hausse, et une revalorisation des primes à la hauteur des risques pris", estime l'ancienne tête de liste du RN aux élections européennes.

Sept syndicats de pompiers ont déposé un préavis de grève du 26 juin au 31 août pour demander plus de moyens face à une augmentation de leurs interventions

Aude Solente avec AFP