BFMTV

Grèce: pour Cambadélis (PS), il faut "négocier dans la solidarité"

Jean-Christophe Cambadélis à Paris le 20 juin 2015

Jean-Christophe Cambadélis à Paris le 20 juin 2015 - Thomas Samson, AFP/Archives

L'Union européenne et la Grèce doivent "négocier dans la solidarité" après le non grec au référendum, a estimé lundi le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, qui a par ailleurs raillé Nicolas Sarkozy qui s'est "planté sur toute la ligne" dans le dossier grec.

"Le peuple grec a répondu clairement à une question qui ne l'était pas, en disant, quatre mois après l'élection de Tsipras, qu'ils étaient contre l'austérité. Il fallait vraiment méconnaître la situation des Grecs pour croire que le oui allait l'emporter. En Europe? beaucoup y croyaient, ils se sont lourdement trompés", a déclaré Christophe Cambadélis sur France Info.

"Je ne crois pas que ce soit une défaite de l'Europe. Les Grecs n'ont pas voté contre l'Europe, ils ont voté contre l'austérité, contre une situation qui leur est aujourd’hui insupportable. La Grèce a perdu un tiers du PIB, la plupart des Grecs sont dans une situation épouvantable", a également déclaré le député de Paris.

, Paris (AFP), © 2015 AFP