BFMTV

Roms: Valls juge "insupportables" les critiques de Duflot

Manuel Valls sur BFM Politique

Manuel Valls sur BFM Politique - -

Le ministre de l’Intérieur a jugé insupportables les critiques émises par Cécile Duflot qui l’avait accusé de mettre en cause le pacte républicain.

Ses propos sur les Roms ont secoué la sphère politique, mais Manuel Valls dit "assumer" sur le plateau de BFM Politique, présenté par Apolline de Malherbe dimanche. Le ministre de l'Intérieur juge "insupportables" les critiques émises notamment par sa collègue du Logement Cécile Duflot qui l'avait accusé de mettre en cause le pacte républicain au sujet des Roms.

"J'ai entendu des propos insupportables, que je mettais en cause le pacte républicain, que j'étais sur les thèses de Le Pen", déclare le ministre à BFMTV. "Des mots, des comparaisons avec ce qu'il s'est passé pendant la Seconde guerre mondiale", raconte-t-il, avant d'insister sur le besoin pour le débat politique de retrouver de la sérénité.

Lutter contre les trafics

"On ne peut pas débattre de ces questions avec de tels anathèmes", poursuit le ministre de l'Intérieur, inquiet. Selon lui, "le rôle d'un responsable politique dans cette période de crise est d'assumer".

Manuel Valls revient ainsi sur la formule polémique, dont Jean-Luc Mélenchon pointe les comparaisons avec les discours de l'extrême droite: "Les Roms ont vocation à repartir en Bulgarie ou en Roumanie". Cette phrase, selon lui, a été à l'origine prononcée par le Premier ministre démocrate roumain, Victor Ponta.

Il indique par ailleurs recevoir dans quelques jours le ministre de l'Intérieur roumain "pour voir quelles sont les actions" encore possibles pour lutter contre les trafics qui concernent les enfants, désignant le projet des villages d'insertion, notamment.

L. B.