BFMTV

Remaniement: les entrées et les sorties du nouveau gouvernement

Emmanuelle Cosse, jean-Vincent Placé et Barbara Pompili font leur entrée au gouvernement.

Emmanuelle Cosse, jean-Vincent Placé et Barbara Pompili font leur entrée au gouvernement. - Joel Saget - AFP

Marylise Lebranchu et Fleur Pellerin dehors, les écologistes font leur grand retour dans le gouvernement de Manuel Valls.

La composition du nouveau gouvernement est enfin connue. Après des jours de rumeurs et de tractations, l’Elysée a annoncé l’équipe qui l’accompagnera dans la bataille de 2017. Le coup d’envoi de ce remaniement a été donné mercredi avec le départ de Laurent Fabius du ministère des Affaires étrangères. Grands retours, nouvelles têtes, départs inattendus… Passage en revue des entrées et des sorties de la nouvelle équipe gouvernementale composée de 19 ministres (10 hommes, 9 femmes) et 20 secrétaires d'Etat. 

> La surprise Ayrault

Jean-Marc Ayrault hérite du ministère des Affaires étrangères face à une Ségolène Royal qui convoitait tant le Quai d’Orsay. Apprécié de la chancelière allemande, le député de Loire-Atlantique a su rester fidèle au président de la République, et ce malgré son débarquement en 2014 au profit de Manuel Valls. La question est d’ailleurs de savoir comment vont pouvoir travailler ensemble les deux hommes, avec un rapport de force inversé ?

> Le grand retour des Ecologistes

Depuis quelques jours, François Hollande faisait du pied aux écologistes pour les attirer dans son gouvernement. Entre le refus catégorique de Nicolas Hulot et les attaques de Cécile Duflot à l’encontre de Manuel Valls, Emmanuelle Cosse a su se laisser convaincre. La secrétaire nationale d’EELV est nommée ministre du Logement et de l’habitat durable. Elle retrouvera deux autres écologistes. Jean-Vincent Placé est nommé secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la réforme de l’Etat et de la simplification et Barbara Pompili devient secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat et de la biodiversité.

> Deux départs inattendus

Le départ de Marylise Lebranchu du ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique sonne la fin de la présence du courant « Aubryiste » dans le gouvernement. La Fonction publique sera désormais traitée par Annick Girardin. Autre départ inattendu : celui de Fleur Pellerin du ministère de la Culture et de la Communication. Pour la remplacer, François Hollande a choisi Audrey Azoulay, sa conseillère culturelle.

Outre ces deux sorties, Sylvia Pinel quitte le ministère du Logement, de l'Egalité des territoire et de la ruralité.

> Jean-Michel Baylet fait son entrée

Candidat malheureux de la primaire à gauche en 2011, le président du parti Radical de gauche devient ministre de l’Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales. Son entrée au gouvernement permet à François Hollande de se rapprocher de l’aile gauche de la gauche.

> La nouvelle composition du gouvernement

- Les ministres

Manuel Valls, Premier ministre

Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du développement international

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l'Energie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Jean-Jacques Urvoas, ministre de la Justice 

Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics 

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense 

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé 

Jean-Michel Baylet, ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales 

Laurence Rossignol, ministre de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes 

Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, et de la Formation professionnelle et du Dialogue social 

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur 

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement 

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable 

Annick Girardin, ministre de la Fonction publique

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer

- Les secrétaire d'Etat

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement

Clotilde Valter, secrétaire d’État auprès de la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, chargée de la Formation professionnelle et de l'apprentissage

Ericka Bareigts, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de l'Egalité réelle

Jean-Vincent Placé, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l'Etat et de la Simplification

Juliette Méadel, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargé de l'Aide aux victimes

André Vallini, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et du développement international, chargé du développement et de la francophonie

Alain Vidalies, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Environnement, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche

Barbara Pompili, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de l'Environnement, chargée de la biodiversité

Ségolène Neuville, secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion

Pascale Boistard, secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l'autonomie

Estelle Grelier, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, chargée des collectivités territoriales

Hélène Geoffroy, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la ville.

Matthias Fekl, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et du développement international, chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger

Harlem Désir, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et du développement international, chargé des Affaires européennes

Thierry Mandon, secrétaire d’État auprès de la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Christian Eckert, secrétaire d’État auprès du ministre des Finances et des comptes publics, chargé du Budget

Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire

Axelle Lemaire, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, chargée du Numérique

Martine Pinville, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire

Thierry Braillard, secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargé des Sports

>> Qui reste-t-il du premier gouvernement? 

Justine Chevalier