BFMTV

Redécoupage: la Haute-Normandie tend la main à la Picardie

Une carte possible des régions de France réunies.

Une carte possible des régions de France réunies. - -

Le président socialiste de la Haute-Normandie rêve d'une "grande Eco-région" qui réunirait Haute et Basse-Normandie et Picardie, avec Rouen pour capitale.

Le président PS de la Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol, a proposé lundi une fusion des régions Haute et Basse-Normandie, et de la Picardie.

"Si l'Etat s'engage sur nos projets structurants, une grande Eco-région autour de la vallée de la Seine, d'Avranches jusqu'à la Baie de Somme, avec pour capitale la métropole rouennaise, a du sens. J'y suis prêt. Je la propose", a écrit Nicolas Mayer-Rossignol dans une tribune du quotidien Paris Normandie.

Le président haut-normand a indiqué qu'il avait prévenu de sa démarche ses collègues socialistes Laurent Beauvais, président du conseil régional de Basse-Normandie et Claude Gewerc, président du conseil régional de Picardie. Laurent Beauvais a déclaré à plusieurs reprises qu'il était favorable à un rapprochement des deux Normandie. Claude Gewerc, lui, totalement opposé à un éclatement de la Picardie, a récemment souligné les points communs entre sa région et la Haute-Normandie.

Ne pas "devenir des banlieues de Paris"

Selon le président de Haute-Normandie, "fusionner avec l'Ile-de-France serait inopportun: Rouen, Le Havre, Dieppe ou Evreux n'ont pas vocation à devenir des banlieues de Paris".

"Nos grands projets, la ligne nouvelle Paris-Normandie (LNPN), le contournement est de Rouen, les investissements pour la vallée de la Seine, l'éolien en mer, seraient dilués si nous fusionnions avec l'Ile-de-France", a déclaré Nicolas Mayer-Rossignol à l'AFP.

Un regroupement des deux Normandie et de la Picardie formerait un ensemble régional d'environ 5 millions d'habitants.

Une grande région tournée vers la transition écologique

Si les deux régions normandes ont en commun l'héritage de la Normandie historique, la Haute-Normandie compte davantage d'échanges de personnes et de marchandises avec la Picardie.

"Il y a là une base solide pour bâtir autour de la vallée de la Seine, entre le Nord et l'Ouest, une grande Eco-région attractive, dotée d'un patrimoine exceptionnel, tournées vers les énergies, la mer, la transition écologique, l'industrie durable", a écrit Nicolas Mayer-Rossignol.

Dans son discours de politique générale du 8 avril, le Premier ministre Manuel Valls a proposé un rédécoupage territorial et notamment la diminution par deux du nombre des régions.

A. D. avec AFP