BFMTV

"Kanavape": Touraine veut interdire l'e-cigarette au cannabis

La cigarette électronique au cannabis est présentée ce mardi à Paris (photo d'illustration).

La cigarette électronique au cannabis est présentée ce mardi à Paris (photo d'illustration). - Joey Raedle - AFP

VIDEO - La ministre de la Santé souhaite interdire la "Kanavape", la cigarette électronique au cannabis présentée ce mardi à Paris.

Marisol Touraine veut enterrer la cigarette électronique, qu'elle soit traditionnelle ou au cannabis. Alors que son projet de loi santé comporte déjà un volet anti-tabac, la ministre de la Santé a annoncé, mardi sur RTL, vouloir faire interdire la cigarette électronique au cannabis (Kanavape).

"Aujourd'hui nous apprenons que des vapoteuses, des cigarettes électroniques, au chanvre, vont être accessibles. Moi je veux dire que je suis opposée à ce qu'un tel produit puisse être commercialisé en France", a-t-elle déclaré.

La cigarette au cannabis fait polémique

La "Kanavape", la cigarette électronique au cannabis, est présentée ce mardi à Paris. Pourtant issue de la production agricole légale de chanvre, elle doit permettre à ceux qui sont accroc à cette drogue de s'en détourner. Pour les autres utilisateurs, il ne s'agira que de se "relaxer". Selon la société franco-tchèque à l'origine du produit, la Kanavape offrirait "les bienfaits des cannabinoïdes sans effet psychotrope grâce à l'extraction des molécules du chanvre sans THC".

Le produit se présente comme une cigarette électronique normale avec un liquide contenant 5% de cannabidiol, un extrait de chanvre industriel dont la culture est autorisée en France. Le flacon de ce liquide vendu 24,50 euros "ne contient aucune saveur artificielle pour un goût naturel de chanvre", précise la société franco-tchèque.

Un point de vue que la ministre de la Santé ne partage pas. Elle estime que l'e-joint "constitue une incitation à la consommation de cannabis potentiellement répréhensible par la loi". Elle demande à ses services "d'étudier de façon très précise la situation de ce produit" et précise qu'elle a "l'intention de saisir le juge pour faire interdire la commercialisation de cette cigarette électronique au cannabis".

Un plan anti-tabac sévère

Le 25 septembre, la ministre de la Santé avait dévoilé les premières mesures de son plan anti-tabac. Outre la mise en place de paquets de cigarettes neutres, Marisol Touraine avait déjà abordé la question des e-cigarettes. La ministre souhaite les interdire dans les lieux publics, tels que les établissements scolaires ou les transports collectifs.

D'autres mesures concernent plus particulièrement les enfants. C'est le cas de l'interdiction de fumer en voiture avec un enfant de moins de 12 ans ou encore dans les espaces publics où se trouvent des jeux pour enfants.

A. Dt. avec AFP