BFMTV

Interview de Cahuzac: le debrief d'Edwy Plenel

-

- - -

Au lendemain de l'interview télévisée de Jérôme Cahuzac sur BFMTV, la première depuis l'éclatement de l'affaire, le co-fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, analyse ses paroles.

"Une mise en scène". Pour Edwy Plenel, co-fondateur de Mediapart, qui a révélé l'affaire Cahuzac, l'intervention télévisée de Jérôme Cahuzac mardi, sur BFMTV, au cours de laquelle il a notamment annoncé sa démission de sa fonction de député, n'était qu'une opération de "communication".

"La communication tue l'information, elle tue la sincérité, la vérité", juge Edwy Plenel, qui estime que l'ex-ministre a joué sur le registre émotionnel. "On a eu une mise en scène où Jérôme Cahuzac essaye de ramener à un cas personnel, une émotion, ce qui a un enjeu beaucoup plus vaste et qui est l'enjeu de l'enquête à venir".

"Cahuzac s'est battu pour son mensonge"

Au cours de l'interview, Jérôme Cahuzac a employé un terme ambigü concernant le niveau de connaissance qu'avait François Hollande de cette affaire. "Je pense que Jérôme Cahuzac sait que François Hollande, très tôt, s'est dit 'cet homme ment'", estime Edwy Plenel, pour qui "François Hollande a eu tort de ne pas en tirer les conséquences plus vite".

Et de préciser: "Mais il a essayé. On sait que depuis le 14 décembre, ils ont demandé à Jérôme Cahuzac de signer des documents des impôts certifiant qu'il n'avait pas de compte en Suisse. Pendant trente jours, jusqu'au 14 janvier, il a refusé de le signer".
"Il ne faut pas oublier que Jérôme Cahuzac, jusqu'à la dernière minute, s'est battu pour son mensonge", lance le fondateur de Mediapart.

600.000 euros? "Impensable"

Quelle somme y'avait-t-il vraiment sur le compte suisse de Jérôme Cahuzac? Mardi, au cours de l'interview, l'intéressé a démenti avoir eu plus de 600.000 euros sur un compte à l'étranger.

"C'est impensable que l'on se mette dans une histoire si compliquée pour seulement 600.000 euros", pense Edwy Plenel, qui insiste: "Les 15 millions, c'est une information que nous avions aussi à Mediapart, et elle provient de banquiers de la place de Genève. Les enquêteurs les connaissent dont ils les feront parler".

L'origine de l'argent

Interrogé par Jean-François Achilli sur la provenance de cet argent, Jérôme Cahuzac a répondu qu'il venait "de son travail avec des entreprises de santé", "après sa mission dans le gouvernement Rocard", a-t-il assuré.

Il s'agit du "moment le plus important", selon Edwy Plenel. "C'est la première fois que monsieur Cahuzac reconnaît explicitement qu'il a touché de l'argent des laboratories pharmaceutiques", conclut le journaliste.


A LIRE AUSSI:

>> EXCLUSIF - Compte à l'étranger, démission, suicide: la vérité de Jérôme Cahuzac

A.S.