BFMTV

Fronde des Bretons: le Renseignement intérieur inquiet

Des manifestants bretons, samedi dernier, mobilisés contre l'écotaxe.

Des manifestants bretons, samedi dernier, mobilisés contre l'écotaxe. - -

Le mouvement de protestation contre l'écotaxe en Bretagne pourrait s'étendre à d'autres régions, emmenées par des groupes identitaires, selon les services de renseignement.

La fronde bretonne contre l'écotaxe, mesure vivement critiquée du gouvernement, intéresse de près le Renseignement intérieur. Selon Le Figaro, la sous-direction de l'information générale de Rennes a envoyé une note au ministère de l'Intérieur et à Matignon pour décrypter ce mouvement.

Elle soupçonne notamment deux groupes identitaires, l'un d'extrême gauche, Breizhsistance, l'autre d'extrême droite, Jeune Bretagne, d'attiser les protestations pour mener à une radicalisation du mouvement. Des débordements violents sont attendus lors de la prochaine manifestation à Quimper, le 2 novembre.

Agriculteurs et pêcheurs réunis samedi?

Menée également par les syndicats agricoles, comme le FNSEA, la manifestation de samedi prochain pourrait réunir deux corporations rarement rassemblées dans la rue: les agriculteurs et les pêcheurs. "Jusqu'à alors, les syndicats se sont toujours refusés" à les réunir, "tant le cocktail peut se révéler explosif", écrit la sous-direction de l'information générale.

Autre crainte de ces services de l'Etat, la propagation du mouvement à d'autres régions à forte identité, comme "l'Alsace, le Pays basque, et même la région niçoise", indiquent-ils, toujours selon Le Figaro. Des mouvements identitaires s'interrogeraient actuellement sur la manière de passer à l'action, comme leurs voisins bretons.

A. G.