BFMTV

Coronavirus: Philippe annonce l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes

Edouard Philippe.

Edouard Philippe. - Ludovic Marin / AFP

Invité de TF1, le Premier ministre a longuement évoqué les mesures de "freinage" que le gouvernement prenait pour retarder l'arrivée du pic de contamination du Covid-19.

Le gouvernement prend des mesures de plus en plus drastiques pour ralentir la propagation du coronavirus. Invité du journal de 13 heures de TF1, le Premier ministre Édouard Philippe les a longuement évoquées. Au lendemain de l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, le chef du gouvernement a annoncé que le seuil des rassemblements autorisés, aujourd'hui fixé à 1000 personnes, serait abaissé à 100. 

"J'ai consulté le comité scientifique, les médecins, les spécialistes qui entourent l'exécutif (...) pour prendre des décisions. Je l'ai évoqué ce matin avec le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Santé, et nous allons faire passer cette limite aux rassemblements de 100 personnes", a déclaré Édouard Philippe. 

L'idée derrière cette mesure, comme les autres, est de freiner la circulation du virus sur le territoire national. "Notre objectif, ce n'est évidemment pas de créer la psychose, mais c'est de bien expliquer aux Françaises et aux Français" qu'il faut faire en sorte de ne pas accélérer cette progression, a-t-il ajouté. Depuis plusieurs semaines, la stratégie gouvernementale consiste à retarder le pic de manière à saturer le moins possible nos hôpitaux.

Jules Pecnard