BFMTV

Conflits d'intérêts: le gouvernement retire à Françoise Nyssen les questions du livre et de l'édition

Françoise Nyssen

Françoise Nyssen - ERIC FEFERBERG / AFP

La ministre de la Culture "prend acte" de la décision, qui la prive du secteur de l'édition.

La ministre de la Culture Françoise Nyssen ne s'occupera plus du secteur du livre ni de l'édition: un décret datant du 9 juillet entérine cette décision du gouvernement, un an après la nomination de la ministre. Dans ce décret, il est spécifié que "le ministre qui estime se trouver en situation de conflit d'intérêts en informe par écrit le Premier ministre (...). Un décret détermine, en conséquence, les attributions que le Premier ministre exerce à la place du ministre intéressé". 

Toute question ayant trait à son ancien employeur, l'éditeur Actes Sud, le Centre national du livre ou encore la régulation économique du secteur de l'édition, sera donc désormais gérée par le Premier ministre Edouard Philippe. Mais comme le relève Actualitté, le décret ne précise pas si d'autres questions ayant trait au domaine du livre, comme les bibliothèques ou encore l'édition scolaire, restent ou pas dans le giron de Françoise Nyssen. 

"Je suis là pour faire"

Cette dernière a en tout cas "pris acte" de la décision du gouvernement, et assure qu'elle poursuivra son action au service des artistes et du monde culturel. "Une décision est tombée, j'en prends acte et ce qui m'importe c'est de continuer à faire. Je suis là pour faire", a souligné la ministre.

Nommée ministre de la Culture en mai 2017, Françoise Nyssen, 67 ans, qui a fait d'Actes Sud l'un des fleurons de l'édition française, a dirigé à partir du début des années 80 cette maison d'édition, fondée à Arles en 1978 par son père Hubert Nyssen, mort en 2011.