BFMTV

Ayrault à l’opposition : "qu'on ne nous fasse pas, de grâce, la leçon ! "

-

- - -

Pour sa première prise parole, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée, le Premier ministre s’est montré très offensif vis-à-vis de l’opposition.

Lors de la première séance à l'Assemblée des questions au gouvernement, la députée UMP Catherine Vautrin a attaqué d’emblée les socialistes sur leurs choix économiques et sociaux jugés "irresponsables".
C’est sur le même ton musclé que Jean-Marc Ayrault a riposté. Pour sa première prise de parole, le Premier ministre a lancé à l’opposition ironique "je dois vous dire que je suis très surpris de constater depuis quelques jours à quel point l'opposition est désemparée, mais je le comprends, d'une certaine façon. Quand on a été sanctionné avec une telle sévérité, il est difficile de s'en remettre spontanément".
Avant d’évoquer un budget 2012 "sous-estimé, sous-financé", ainsi qu'une dette qui a augmenté de 600 milliards d'euros en cinq ans. Et de conclure par "qu'on ne nous fasse pas, de grâce, la leçon !".