BFMTV

Port de la kippa: "Ca ne me semble pas être la solution", juge Philippot

La préconisation du président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, de ne plus porter la kippa dans la rues, après l'agression d'un enseignant juif à Marseille suscite un large débat. Invité sur BFMTV, Florian Philippot a réagi à cette affaire indiquant que, selon lui, ce conseil n'est pas la bonne réponse à ces actes antisémites. 

"Je ne vais pas l'accabler mais ça ne me semble pas être la solution. Nous sommes face à un problème qui est le fondamentalisme islamiste", estime le vice-président du FN.

Poursuivant, l'euro-député juge qu'"il faut aller aux sources du problème et lutter contre les causes de ce problème". "Il y a une crise migratoire liée à une crise du fondamentalisme islamiste qui fait reculer nos modes de vie et nos libertés en général", diagnostique-t-il.

"Ce n’est pas aux sociétés occidentales de s’adapter à la menace", martèle-t-il.

Avant de proposer comme solution d'"arrêter ce flux de migrants qui est totalement irresponsable, lutter contre le fondamentalisme, retrouver de l’autorité, de la fermeté et arrêter ce laxisme, ce communautarisme".
J.C.