BFMTV

Polémique après les propos de Mister Gay 2015 sur son vote FN et la Manif pour tous

Matthieu Chartraire a été élu Mister Gay 2015 par les internautes du magazine Têtu.

Matthieu Chartraire a été élu Mister Gay 2015 par les internautes du magazine Têtu. - Capture Têtu

Mister Gay 2015 défend son vote Front national dans une interview au magazine Têtu. Matthieu Chartraire explique que "c’est un parti qui représente la France aujourd’hui" et que "le FN ne fait pas de différence".

Matthieu, 22 ans, végétarien, belle gueule et bien fait, a été élu Mister Gay 2015 par les internautes de Têtu. Matthieu est aussi un électeur du Front national, un vote qu'il défend dans l'interview que lui consacre le magazine LGBT (lesbien, gay, bi, trans).

En mai, Matthieu est élu Mister Gay du mois par les internautes de Têtu. Un mois plus tard, le jeune troyen poste sur son profil Facebook une vidéo "où une jeune fille blanche se fait frapper par un jeune homme noir". Commentaire de Matthieu Chartraire: 'Voilà pourquoi je voterai FN!'", comme le décrit à l'époque Pure Medias. Dans les commentaires du post, il écrivait: "Ce sont à coup sur ces memes (sic) gens qui n'ont pas de travail, qui n'en cherchent pas, qui se plaignent qu'il n'y en a pas, qui atendent (sic) que ça leur tombe tout cru ! (…)" Polémique.

Ce mercredi 31 décembre, Têtu publie une interview de Matthieu Chartraire, désormais élu Mister Gay 2015. Le jeune homme fraîchement et largement élu par les internautes déclare: "On me traite de raciste, mais lorsque je demande qu’on me cite mot pour mot ce que j’ai tenu comme propos raciste, personne n’est capable de le dire." Pour autant, certains internautes expriment sur les réseaux sociaux leur incompréhension. 

"Beaucoup de gays favorables au mariage pour tous" au FN

Le Front national est-il contre les droits des gays et des lesbiennes? Pour le jeune commercial en agro-alimentaire qui dit s'être présenté pour défendre la cause animale, la réponse est claire.

"Ce n’est pas un parti qui ne soutient pas les gays. C’est un parti qui représente la France aujourd’hui, que l’on soit noir ou blanc, asiatique, musulman, de toutes les origines, toutes les sexualités. Le FN ne fait pas de différence et j’aurais aimé qu’on fasse pareil avec moi, qu’on m’enferme pas dans le rôle du mec qui vote FN, je ne suis pas que ça. Je suis une personne avant tout."

Mariage pour tous: "une position différente de celle du FN"

En 2013, le débat sur le mariage pour tous a agité la société et forcé les hommes et femmes politiques à se positionner sur la question de l'égalité des droits entre homosexuels et hétérosexuels.

"Ma position sur le mariage pour tous est forcément différente de celle du FN. Au FN il y a d’ailleurs beaucoup de gays favorables au mariage pour tous. Ce n’est pas pour ça que le FN va changer d’avis demain. Tout comme il y a des gens obtus qui ont un problème avec l’homosexualité, ce n’est pas pour ça que le FN va devenir homophobe. Il y a des extrémistes dans tous les partis."

Si le Front national était plus en retrait lors du débat sur le mariage pour tous, le collectif Manif pour tous est régulièrement descendue dans la rue pour montrer son opposition à la loi Taubira.

"Je ne suis pas sûr que le Manif pour tous soit un mouvement homophobe. Ce qui les dérange, ce n’est pas le mariage, c’est plutôt l’adoption. Pour moi, cela serait une véritable avancée d’autoriser les homosexuels à adopter."

Ce jeune troyen déclare que "les homosexuels sont trop dans la recherche de reconnaissance de leur sexualité. Ça fait peur au public", avant de critiquer les gay pride qui "ne représentent pas les gays, ou en tout cas qui ne me représentent pas moi".

Une nouvelle charte de déontologie pour Mister Gay

Rattrapé par la polémique, Têtu rappelle que le concours Mister Gay "n’a jamais eu vocation à élire des 'porte-paroles' ou des 'représentants' de la communauté gay. De même les propos tenus par les Mister Gay n’engagent que leurs auteurs." Têtu s'était déjà désolidarisé de Matthieu Chartraire, au printemps, lors de la diffusion sur Facebook de la vidéo polémique. Dans une série de tweets, la rédaction écrivait: "La lutte contre l'homophobie est inséparable des luttes contre les autres formes de discrimination. Nous condamnons donc avec force les déclarations et divers commentaires racistes ou encourageant le racisme tenus par cette personne."

Et d'annoncer de nouvelles règles de sélections pour l'an prochain. "Mister Gay et Mister Gay France font peau neuve en 2015!", assure ainsi le magazine. "Nous nous rapprocherons ainsi des principes de Mr Gay World dans l’affirmation de valeurs fondées sur le respect et le refus de toutes les discriminations, quelles qu’elles soient, valeurs défendues par TÊTU".

Marc Pédeau