BFMTV

Le FN liste les circonscriptions les plus gagnables aux législatives de 2017

Le député du Gard Gilbert Collard, allié au Front National, et la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal Le Pen à l'Assemblée nationale à Paris, le 24 Juin 2015.

Le député du Gard Gilbert Collard, allié au Front National, et la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal Le Pen à l'Assemblée nationale à Paris, le 24 Juin 2015. - Loïc Vanance - AFP

La commission d'investiture du Front national se penche pour la première fois ce mardi sur les profils des futurs candidats pour les législatives de 2017. Le parti d'extrême droite a établi une liste des circonscriptions qui lui paraissent les plus favorables, et "où le casting doit être parfait".

Quel casting aux prochaines législatives pour faire tomber le "plafond de verre" qui freine l'ascension du Front national? La question va être abordée ce mardi lors de la première réunion de la commission d'investiture du parti, destinée à présélectionner les candidats FN pour ce scrutin qui suivra de peu la présidentielle de 2017.

La formation d'extrême droite, qui ne compte actuellement que deux députés à l'Assemblée nationale, doit y consacrer sept ou huit réunions d'ici à l'été prochain, indique L'Opinion ce mardi. Les candidats "préinvestis", selon les mots du secrétaire national du FN, Nicolas Bay, seront soumis pendant quelques mois à "évaluation" avant d'être confirmés ou pas au mois de novembre. Une période d'essai, en somme, permettant éventuellement de les remplacer s'ils n'apportent pas satisfaction. 

Un top des circonscriptions les plus favorables

A seize mois du renouvellement sur les bancs Palais Bourbon, le parti de Marine Le Pen s'est doté d'un document qui doit l'aider à mettre ses meilleurs candidats dans les circonscriptions les plus stratégiques. Une liste des 577 circonscriptions a été dressée, où apparaissent six tableaux de résultats électoraux du Front national: présidentielle 2012, 1er tour des législatives 2012, européennes de 2014, 1er tour des départementales de 2015, premier et second tours des régionales de décembre dernier, détaille L'Opinion.

Les circonscriptions ont été classées de la plus à la moins gagnable en fonction des résultats engrangés par le FN aux régionales de décembre, note le quotidien libéral. Les quatorze premières d'entre elles se détachent, le parti lepéniste y ayant dépassé la barre des 50% au second tour.

La 3e circonscription du Vaucluse, la meilleure pour le FN

Résultat? Députée depuis 2012, Marion Maréchal-Le Pen peut espérer être réélue sans encombres. La nièce de Marine Le Pen, qui avait obtenu 56,88% de voix au second tour, est élue de la 3e circonscription du Vaucluse, la meilleure circonscription de France pour le FN. Le parti fondé par Jean-Marie Le Pen lorgne aussi la 4e circonscription, dont Jacques Bompard, un ex-FN, est sortant. La 2e circonscription du maire LR de Cavaillon, Jean-Claude Bouchet, est aussi convoitée. 

Dans le Pas-de-Calais, le parti semble avoir de bonnes chances dans la 11e circonscription, où Marine Le Pen avait été battue de 118 voix seulement par le candidat du PS Philippe Kémel au second tour en 2012. Aux régionales, les listes FN ont aussi passé la barre des 50 % dans les 12e, 10e et 3e circonscriptions.

Figurent également dans le top 14 des circonscriptions les plus gagnables les 6e, 8e, 4e et 5e circonscriptions du Var, où le FN a obtenu plus de 50% des voix aux régionales. Idem pour les 12e - dans laquelle la liste de Marion Maréchal-Le Pen avait fait 54,33% - 15e et 16e circonscriptions des Bouches-du-Rhône.

Au total, selon Le Monde, le FN a isolé 101 circonscriptions qui lui sont le plus favorables, avec des scores supérieurs à 40% des voix aux régionales, "celles où le casting doit être parfait", prévient un cadre. Et, explique le journal du soir, le parti frontiste n'imagine pas décrocher moins de 15 sièges de députés, le seuil nécessaire pour former un groupe à l'Assemblée.

V.R.