BFMTV

Front National: nouvelle sortie polémique d'Aymeric Chauprade

La vidéo polémique du frontiste Aymeric Chauprade

La vidéo polémique du frontiste Aymeric Chauprade - BFMTV

Au cours d'un débat politique avec l'eurodéputée allemande Evelyne Gebhardt, diffusé à 21H30 jeudi sur LCP, l'eurodéputé FN  a établit un lien entre l'islam et le nazisme.

Aymeric Chauprade persiste et signe. Après une plainte déposée par SOS Racisme jeudi en raison de ses déclarations sulfureuses sur l'islam dans une vidéo postée sur YouTube, le chef de la délégation FN au Parlement réitère ses propos et va encore plus loin dans ses déclarations. Au cours d'un débat politique avec l'eurodéputée allemande Evelyne Gebhardt, diffusé ce jeudi sur LCP, l'eurodéputé FN a établi un lien entre l'islam et le nazisme.

"Le nazisme était allié avec l'islam radical. Himmler lui-même avait deux objets fétiches sur son bureau, Mein Kampf et le Coran" affirme-t-il.

"Il ne faut pas se voiler la face"

Le membre du Front National est également revenu sur la vidéo, tweetée par Marion Maréchal-Le Pen, qui a fait objet d'une plainte déposée par SOS Racisme. "Cette vidéo est parfaitement équilibrée. Je parle de l’islam acclimaté aux nations, qui est l’islam majoritaire. Mais je parle aussi de cet islam global, djihadiste, qui se développe. Il ne faut pas se voiler la face". 

Il modère toutefois légèrement ses propos. "Je dis simplement que les totalitarismes se sont formés avec une minorité, au départ. Il y a une minorité de musulmans qui a un projet qui est totalitaire, qui est l’islam radical. Cette minorité active peut convertir une partie importante d’autres musulmans. Et c’est important de faire la distinction", précise-t-il.

Démis de ses fonctions mais soutenu juridiquement

Marine Le Pen a annoncé jeudi avoir démis de ses fonctions de chef de la délégation FN à Bruxelles l'eurodéputé Aymeric Chauprade, avec qui elle était en conflit à propos de la vidéo polémique. "A partir du moment où il refuse toute concertation préalable à ses prises de positions et qu'il souhaite privilégier sa liberté totale de parole, il ne peut plus prétendre représenter et donc être la voix des 23 députés. Ça me paraît logique."

Le Front National va toutefois aider juridiquement Aymeric Chauprade visé par une plainte de SOS Racisme. "A la demande de sa présidente, Marine Le Pen, le Front National met à la disposition d'Aymeric Chauprade l'ensemble de ses moyens juridiques afin de l'aider à organiser sa défense face à la procédure engagée contre lui par SOS racisme et autres", a fait savoir le FN dans un communiqué jeudi.

"Au moment où la liberté d'expression est revendiquée par tous, il est paradoxal de continuer à accorder à des associations stipendiées et résolument politisées le privilège exorbitant de poursuivre tous ceux qui expriment une opinion divergente", explique aussi le FN.

Interrogé par le Lab Europe 1, Wallerand de Saint-Just, trésorier et chargé des affaires juridiques du parti, a expliqué que le FN a "des avocats très spécialisés dans ces matières-là. Les frais d'avocat d'Aymeric Chauprade seront à la charge du FN. Mais ce n'est pas simplement de l'argent. Il y a aussi la tête, les conseils". Edouard Ferrand qui se définit comme "l'un des plus fidèles à Marine le Pen", remplacera Aymeric Chauprade à la tête de la délégation FN au Parlement européen.

D. N. avec AFP