BFMTV

Bruno Gollnisch appelle à ne pas "sacrifier" Jean-Marie Le Pen

BFMTV

Le député européen du Front national Bruno Gollnisch, proche de Jean-Marie Le Pen, a estimé mercredi qu'il n'y avait "aucune raison" de "sacrifier" quelque "composante" du mouvement "en raison d'une diabolisation artificiellement entretenue".

"Le respect de la discipline de notre mouvement, la légitime et fructueuse direction de sa présidente, l'accueil de personnalités de qualité venant d'autres horizons doctrinaux me paraissent pouvoir être compatibles avec la liberté d'expression de Jean-Marie Le Pen, à qui nous devons l'existence même du Front national et sa progression au milieu de tant d'épreuves passées", a défendu l'ancien numéro deux du parti.

Après les nouvelles provocations de Jean-Marie Le Pen dans Rivarol, la rupture est désormais consommée entre le président d'honneur du FN et sa fille Marine Le Pen, qui compte bien l'empêcher de mener son dernier combat électoral, en Provence-Alpes-Côte d'Azur aux régionales de décembre.

la rédaction avec AFP