BFMTV

Après l'UMPS, Florian Philippot s'en prend à l'"RPS"

Alors que se tient samedi le congrès fondateur du nouveau parti d'opposition, les Républicain, le Front National très attaché à sa formule d'"UMPS" pour dénoncer un système de partis interchangeables a dû revoir son vocabulaire.

Et le sens de la formule, c'est Florian Philippot qui l'a eu ce samedi en tweetant une message de bienvenue à "l'RPS". Jusque là rien de bien sensationnel, le vice-président du Front National ne faisant que reprendre les premières lettres des deux grands partis. Sauf que ce dernier poursuit en ajoutant: "ça gratte, ça démange, c'est mauvais pour la France". Une référence toute trouvée à... l'herpès.

J.C.