BFMTV

Affaire Snowden: Cohn-Bendit dénonce "ces Etats qui se croient tout permis"

Le député européen EELV Daniel Cohn-Bendit

Le député européen EELV Daniel Cohn-Bendit - -

Invité à réagir sur BFMTV à propos des révélations de Der Spiegel, selon lesquelles la NSA a espionné l'UE, le député EELV, a accusé "ces grands États de se croire tout permis".

Alors que l'hebdomadaire allemand Der Spiegel révèle que l'Union européenne faisait partie des "cibles" de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Daniel Cohn-Bendit a accusé dimanche les services de renseignement des "grands Etats" de se croire "tout permis".

"Ces grands Etats, que ce soit les Etats-Unis, la Russie, la Chine, les services secrets d'espionnage se croient tout permis, ce sont les maîtres du monde", a-t-il insisté sur BFMTV.

"Sous couvert de protéger le monde entier contre des attentats, ils surveillent en fait tout le monde", a-t-il dénoncé.

"Il faut que ça s'arrête, on ne peut pas au nom d'une soit-disante protection d'attentat, surveiller tous les citoyens, les institutions, le mode politique des autres", a ajouté Cohn-Bendit.

Un accord de protection des données

Par ailleurs, pour le député européen d'Europe Ecologie - Les Verts, si cette affaire s'avère, "il faut tout de suite interrompre les négociations d'un accord de libre-échange avec les Etats-Unis".

Selon lui, "il faut d'abord un accord sur la protection des données des citoyens européens et de institutions européennes. Cet accord peut prendre un à deux ans. Mais tant que cet accord n'est pas signé, il n'y aura pas d'accord de négociation de libre-échange".


A LIRE AUSSI:

>> Affaire Snowden: l'UE aurait été espionnée par la NSA

M.G.