BFMTV

Victoire en Coupe du monde: Macron, premier supporter des Bleus

Emmanuel Macron a exulté dans les tribunes du stade Loujniki à Moscou.

Emmanuel Macron a exulté dans les tribunes du stade Loujniki à Moscou. - AFP

Le président de la République a vécu avec passion la finale de la Coupe du monde qui a vu la France sacrée championne du monde.

"Je leur avais demandé qu'une seule chose en allant à Clairefontaine, c'était la deuxième étoile", a scandé Emmanuel Macron sur RMC quelques minutes après la victoire de l'équipe de France. Comme un rêve personnel, le président de la République a vécu avec passion, depuis la tribune du stade Loujniki à Moscou, cette finale de Coupe du monde qui a vu l'équipe de France battre celle de Croatie 4 buts à 2. Il avait d'ailleurs fait le déplacement en Russie à partir de la demi-finale victorieuse.

Si le président de la République a salué cette victoire d'un sobre "MERCI" adressé aux joueurs de l'équipe de France sur Twitter, il ne s'est pas privé d'exulter dans les tribunes lors de la rencontre opposant les Bleus à l'équipe de Croatie. Aux premiers buts des Tricolores, Emmanuel Macron, en bras de chemise, a littéralement explosé de joie sous les yeux de son épouse Brigitte, du président de la Fifa et de ses homologues russe et croate, Vladimir Poutine et Kolinda Grabar-Kitarović. L'image a été reprise sur les réseaux sociaux, certains s'amusant de la posture présidentielle, quand d'autres s'agacent de la joie excessive du chef de l'Etat.

Lors de la remise du trophée, le président de la République, sous une averse de pluie soutenue, n'a pas non plus boudé son moment en offrant à chacun des 23 joueurs et de leur entraîneur Didier Deschamps une franche accolade accompagnée d'un mot pour chaque Bleus. Emmanuel Macron, avant de retrouver les Bleus lundi à l'Elysée, a aussi partagé la joie des Français dans leur vestiaire où se sont également rendus la présidente croate et le président russe.

"Avec M. le Président, vive la France, vive la République!", a lancé Blaise Matuidi aux côtés du président pris en accolade.

"Vous avez mouillé le maillot, vous étiez fiers du pays, vous avez porté tout le pays et donc maintenant je vous le dit, il y a 66 millions de Français qui vous ont regardé, vous êtes un exemple pour des tas de jeunes, et c'est pour toute votre vie, vous ne serez plus jamais les mêmes (...)", a lancé avec rage le chef de l'Etat dans les vestiaires tricolores.
J.C.