BFMTV

Macron rencontrera Trump et Rohani en marge de l'Assemblée générale de l'ONU

-

- - -

Plusieurs rencontres ou entretiens sont prévus à l'agenda du chef de l'Etat en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, en début de semaine prochaine.

Le président Emmanuel Macron rencontrera ses homologues américain Donald Trump lundi et iranien Hassan Rohani mardi à New York en marge de la 73e Assemblée générale de l'ONU, a annoncé l'Élysée ce mercredi.

"Il est prévu qu'il rencontre Donald Trump (dès son arrivée lundi dans l'après-midi à New York) et dîne avec le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres" lundi soir, a précisé l'Élysée.

Entretiens bilatéraux

Mardi, Emmanuel Macron prendra la parole en fin de matinée à la tribune de l'Assemblée générale avant une série d'entretiens bilatéraux, notamment avec Hassan Rohani, ainsi que "très probablement" le président turc Recep Tayyip Erdogan et "peut-être" le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Il pourrait aussi rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avant son départ mercredi pour les Antilles. Et s'entretiendra avec le nouveau président colombien Ivan Duque, très critique à l'égard de l'accord de paix signé en 2016 entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC et dont la France est l'un des pays cogarants. 

L'Iran et la Syrie au menu

Avec Donald Trump, le président français abordera la situation en Syrie ainsi que la "stratégie américaine" à l'égard de l'Iran après le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien en mai et le rétablissement de lourdes sanctions à l'encontre de Téhéran.

"On voit bien aujourd'hui que c'est une stratégie de pression maximale. Mais avec quel calendrier, quel objectif véritable, à travers quelles incitations ?", s'est-on interrogé à l'Élysée. 

Avec Hassan Rohani, Emmanuel Macron rappellera l'importance pour Téhéran de rester dans l'accord sur le nucléaire iranien, malgré le retrait américain, et évoquera avec lui une série de "sujets de préoccupation" dans la région (Yémen, Syrie, Liban).

A.S. avec AFP