BFMTV

Macron dénonce ceux qui veulent "fragiliser et fracturer le projet européen"

Ce jeudi, Vivatech, le salon des nouvelles technologies se tenant pour la 4e année à Paris était l'occasion pour le chef de l'Etat de faire campagne, à dix jours des européennes.

Le président de la République se trouve ce jeudi au salon des nouvelles technologies Vivatech à Paris. Un rendez-vous qu'il ne manque jamais depuis sa création en 2016, alors qu'il était ministre de l'Economie.

Un déplacement qui est l'occasion pour le chef de l'Etat de faire campagne pour le parti qu'il a créé, à une dizaine de jours des élections européennes. Emmanuel Macron a notamment dénoncé les candidats souhaitant "revenir aux frontières nationales", "fragiliser et fracturer le projet européen".

Pour le chef de l'Etat, une telle politique reviendrait à "condamner nos agriculteurs à ne plus bénéficier de la PAC, nos start-ups à ne plus bénéficier d'un vrai marché européen du numérique" et les citoyens à se "rétrécir".

Vantant une "Europe de l'ambition", Emmanuel Macron a toutefois dit croire en "une Europe qui protège", à la fois "les données individuelles sans se soumettre à la règle des Etats-Unis". Une Europe protectrice, mais "ouverte entre les pays" et qui "a sa propre souveraineté".
Liv Audigane