BFMTV

Gérard Larcher candidat à sa propre succession à la présidence du Sénat

Gérard Larcher, président du Sénat

Gérard Larcher, président du Sénat - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Les grands électeurs étaient appelés ce dimanche aux urnes à l'occasion des élections sénatoriales. L'actuel président du Sénat a été réélu dans les Yvelines.

"Cette élection clôt une année électorale exceptionnelle qui aura bouleversé les schémas traditionnels", a observé Gérard Larcher après l'annonce des résultats des élections sénatoriales qui confortent la majorité de la droite.

"Après les élections législatives, tous les pouvoirs étaient détenus par une majorité issue de l'élection présidentielle. Les grands électeurs ont aujourd'hui conforté la majorité sénatoriale. C'est la voix des territoires qui s'est exprimée. Ils ont clairement affiché leur volonté de voir exister un contre-pouvoir parlementaire indispensable à mes yeux au fonctionnement équilibré de la démocratie", a déclaré l'actuel président du Sénat.

Réélu dans les Yvelines

Rappelant la double mission du Sénat, "être garante de l'équilibre des territoires, et être garante de l'équilibre des pouvoirs", Gérard Larcher a estimé qu'avec leur vote, les grands électeurs avaient exprimé leur "besoin de stabilité, de prévisibilité et dune relation de confiance et de respect avec l'exécutif".

Réélu dans les Yvelines pour un cinquième mandat, sa liste ayant remporté 57,94% des suffrages dans sa circonscription, Gérard Larcher a confirmé qu'il serait candidat à sa propre succession à la présidence du Sénat.

"Si (les sénateurs) me font confiance, nous poursuivrons notre mission au service de la France", a-t-il déclaré.

Me.R.