BFMTV

Résultats régionales: en Corse, la gauche devance les nationalistes

Paul Giacobbi, en tête au premier tour en Corse.

Paul Giacobbi, en tête au premier tour en Corse. - PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

La gauche est arrivée en tête dimanche au premier tour des élections territoriales en Corse. Le président DVG sortant de l'exécutif, Paul Giacobbi, devance de peu le maire nationaliste de Bastia, Gilles Simeoni.

En Corse, la gauche devance de peu les listes nationalistes. Le député Paul Giaccobi, divers gauche, rassemble 18,42% des voix devant Gilles Simeoni à 17,6%.

Sur l'île de beauté, la droite paie son éparpillement. Les deux listes de droite arrivent en troisième et quatrième position, avec celle de l'ancien ministre libéral José Rossi (13,17%), qui avait obtenu l'investiture des Républicains et de l'UDI, et par celle du député Les Républicains de Corse-du-Sud, Camille de Rocca Serra (12,70%).

Six listes au second tour potentiellement

La droite, qui a perdu un point depuis 2010, semble avoir été victime de ses divisions et du vote en faveur du Front national. Avec 10,58% des voix, le FN fait en effet son grand retour sur la scène politique insulaire puisqu'il n'avait obtenu que 4,16% en 2010 et n'était plus représenté à l'assemblée de Corse depuis 1992.

Il précède la liste indépendantiste de Corsica Libera de Jean-Guy Talamoni (7,72%) qui pourra se maintenir au second tour dimanche prochain. Six des douze listes en lice au premier tour ont franchi le seuil de 7% nécessaire pour se maintenir, le mode de scrutin étant différent dans l'île puisque la barre est de 10% sur le continent. Une seule autre liste, celle du Front de gauche (5,56%), sera autorisée à fusionner au second tour ayant dépassé le seuil de 5%.

I. V. avec AFP