BFMTV

Régionales: Alain Juppé réagit avec un discours aux tonalités présidentielles

Alain Juppé depuis Bordeaux.

Alain Juppé depuis Bordeaux. - JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Pour Alain Juppé, l'objectif est désormais fixé sur la primaire à droite pour l'élection présidentielle. C'est par un discours à l'ensemble des Français que le maire de Bordeaux a réagi aux résultats des élections régionales.

Sa candidate a perdu, mais Alain Juppé prend le costume de présidentiable pour réagir au second tour des élections régionales. Malgré la défaite de Virginie Calmels, le maire de Bordeaux estime que l'échec du Front national aux élections régionales était "un signe de bonne santé de notre démocratie".

L'ancien Premier ministre et candidat à l'investiture Les Républicains pour la présidentielle a cependant appelé le gouvernement "à changer radicalement de cap", exigeant une autre politique économique, fiscale, pénale, de sécurité, d'immigration et de la santé. 

Un message pour Les Républicains

Son discours n'a que peu fait écho aux élections régionales. "Pour ma part, je veux m'adresser à tous les Français", a-t-il fait savoir dès le début. "François Hollande et son gouvernement a échoué et la sanction la plus rude de cet échec c'est évidemment la montée inexorable du chômage qui mine notre société", a regretté Alain Juppé. 

Puis il s'est lancé dans une grande anaphore, sur fond de "Mon idée de la France..." qu'il a répété à plusieurs reprises. "Mon idée de la France, c'est une France moderne, compétitive...", puis "mon idée de la France, c'est aussi une France forte dans laquelle l'État fait respecter la loi républicaine". "C'est cette France que je veux construire avec tous les Français". 

Une manière d'envoyer un message aux Français mais aussi à son propre camp: le primaire est belle et bien commencée et il est plus que jamais candidat à l'investiture présidentielle. 

I.V.