BFMTV

Élections régionales: Éric Dupond-Moretti en discussions pour être candidat dans les Hauts-de-France

Au sein de LaREM, certains plaident pour que le ministre de la Justice remplace carrément la tête de liste actuelle, Laurent Pietraszewski, en difficultés dans les sondages.

Un ministre à la rescousse de La République en marche dans les Hauts-de-France? Selon nos informations, confirmant celles de Politico, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est en discussions pour intégrer la liste LaREM pour les élections régionales de juin prochain.

"Ils savent qu'ils ne peuvent pas gagner mais ils veulent que Xavier Bertrand perde", réagit d'ores et déjà un proche du candidat de droite auprès de BFMTV.

Certains plaident pour que le ministre de la Justice remplace carrément la tête de liste actuelle, Laurent Pietraszewski, secrétaire d'État chargé des Retraites et de la Santé au travail. Les deux hommes seraient plutôt partants pour cette option. D'autres jugent ce scénario plus compliqué, auquel cas Éric Dupond-Moretti pourrait intégrer la liste sans en prendre la tête.

Le RN talonne Xavier Bertrand

Éric Dupond-Moretti a envie d'y aller et il a l'avantage de venir du Nord: il est né à Maubeuge, a passé plusieurs années à Lille et beaucoup plaidé aux asisses de Douai. Il a aussi souvent été présenté comme "l'arme anti-RN" d'Emmanuel Macron lors de son entrée au gouvernement: or dans cette région, le Rassemblement national est haut dans les sondages.

Une dernière étude Ipsos Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France dévoilée ce mercredi donne certes Xavier Bertrand en tête au premier tour, avec 35% des intentions de vote, mais le RN Sébastien Chenu le talonne à 32%. La liste de Laurent Pietraszewski est loin derrière, autour de 10%, devancée par l'union de la gauche menée par l'écologiste Karima Delli, qui atteint les 20%.

Au second tour, là encore, Xavier Bertrand est suivi de près par le RN, avec 36% des intentions de vote contre 33% pour Sébastien Chenu dans l'hypothèse d'une quadrangulaire avec Karima Delli (21%) et Laurent Pietraszewski (10%). En cas d'absence de liste LaREM au second tour, l'avantage est plus conséquent pour le président sortant de la région Hauts-de-France: Xavier Bertrand l'emporterait en triangulaire avec 43% des intentions de vote contre 34% pour Sébastien Chenu et 23% pour Karima Delli.

Le service politique de BFMTV