BFMTV

Législatives: l'abstention, vainqueur en Seine-Saint-Denis avec 67,3%

Les électeurs de Seine-Saint-Denis se sont peu mobilisés.

Les électeurs de Seine-Saint-Denis se sont peu mobilisés. - AFP

Le taux d'abstention atteint encore des sommets en Seine-Saint-Denis, à l'issue du premier tour des élections législatives.

Une fois de plus, les élections n'ont pas mobilisé en Seine-Saint-Denis. Le taux d'abstention caracole à 67,3% dans le département, à l'issue du premier tour des élections législatives. Il s'agit du taux d'abstention le plus important des départements français, loin devant la Moselle avec 57,45% et le Val-d'Oise avec 56,09%. 

Cette abstention grimpe encore plus dans certaines villes de Seine-Saint-Denis. A Bobigny par exemple, elle s'élève à 68% et monte même jusqu'à 73,17% à Clichy-sous-Bois.

Un département jeune marqué par le chômage

La Seine-Saint-Denis est traditionnellement connue pour avoir un taux de participation plus faible que dans le reste de la France. Une faible mobilisation qui peut s'expliquer par un certain dégoût de la politique dans un département où le chômage dépasse les 12% et où 40% de la population a moins de 30 ans.

Les chiffres de dimanche sont tout juste en-dessous du record des élections européennes de 2014 où 68,74% des électeurs de Seine-Saint-Denis avaient choisi de ne pas se déplacer. 

C. B