BFMTV

Européennes: score historique de l'Ukip europhobe outre-Manche

Nigel Farage, le candidat de l'UKIP élu aux européennes dans le sud-est de la Grande-Bretagne.

Nigel Farage, le candidat de l'UKIP élu aux européennes dans le sud-est de la Grande-Bretagne. - -

A l'annonce des premiers résultats qui le donnent en tête au Royaume-Uni, Nigel Farage, le leader de l'Ukip, a attaqué l'immigration et l'UE dont il veut sortir. Depuis 1906, seuls les partis conservateurs et travaillistes avaient remporté un scrutin national.

Avec un score de 27,5%, l'Ukip de Nigel Farage a remporté une victoire historique aux Européennes, après le dépouillement de 10 des 12 régions électorales britanniques.

A l'annonce de sa propre réélection dans la région Sud-Est de l'Angleterre, peu avant 1heure locale lundi, le patron de la formation populiste a réitéré sa déclaration de guerre à l'immigration, sa bête noire, et à l'Union européenne, dont il veut claquer la porte. "Vous n'avez pas fini d'entendre parler de nous", a-t-il déclaré triomphalement, à un an des élections législatives.

"L'armée populaire de l'Ukip a parlé, et a délivré le résultat le plus extraordinaire en 100 ans de vie politique britannique", s'est vanté le dirigeant de 50 ans. Depuis 1906, aucun autre parti que ceux des conservateurs et des travaillistes n'a remporté un scrutin national.

Un très fort taux d'abstention

Le Premier ministre David Cameron a imputé lundi cette victoire de l'Ukip à "la profonde désillusion" éprouvée au Royaume-Uni vis-à-vis de l'UE et a affirmé avoir "complètement reçu et compris" le message. Ecartant "tout pacte" avec l'Ukip, David Cameron a martelé que le parti conservateur était le seul à pouvoir organiser un référendum sur la place du pays dans l'UE.

Les résultats dans 10 des 12 régions électorales que compte le Royaume-Uni accordaient 23 sièges à l'Ukip, soit 14 de plus que dans le parlement sortant. Le Labour d'opposition arrivait ensuite avec 25,4% et 18 eurodéputés. Les conservateurs au pouvoir, vainqueurs des précédentes Européennes, étaient relégués en troisième position à 23,9% des suffrages et 18 eurodéputés. L'abstention s'établissait à 65,8%.

Les résultats des deux dernières régions électorales, l'Ecosse et l'Irlande du nord, étaient attendus à la mi-journée, lundi

A. D. avec AFP