BFMTV

Européennes: l'UMP a choisi ses têtes de listes

Nadine Morano va conduire la liste UMP dans la circonscription Est.

Nadine Morano va conduire la liste UMP dans la circonscription Est. - -

Plusieurs têtes d’affiches ont été investies par l’UMP ce mardi. Ce qui promet certains duels passionnants.

A l’UMP comme au PS, la composition des listes en vue des élections européennes, le 25 mai prochain, n’ont pas été de tout repos. Mais finalement, ce mardi, la Commission nationale des investitures de l’UMP a officiellement arrêté ses listes. Celles-ci seront ensuite validées, samedi, par le Conseil national Avec quelques batailles séduisantes en perspective.

Dans la circonscription Est, c’est bien Nadine Morano qui conduira la liste UMP, malgré les réticences de certains cadres du parti. Ces derniers auraient, en effet, préféré voir le député sortant Arnaud Danjean à sa place. L’ancienne ministre du gouvernement de François Fillon affrontera le syndicaliste Edouard Martin, très populaire dans la région, et candidat sous l’étiquette PS, ou encore Florian Philippot, vice-président du FN.

Dans le Nord-ouest, Jérome Lavrilleux est pressenti pour emmener la liste UMP. Le directeur de cabinet de Jean-François Copé aura la lourde tâche d’affronter Marine Le Pen, qui mènera la liste frontiste. Du côté du PS, c’est Gilles Pargneaux, député sortant et proche de Martine Aubry, qui sera tête de liste.

Qui pour contrer Peillon dans le Sud-est?

En Ile-de-France, c'est bien Alain Lamassoure qui sera tête de liste pour l'UMP. Lui aussi eurodéputé, son parachutage du Sud-ouest à la région parisienne a toutefois fait grincer des dents au sein du parti. Sa colistière se nomme Rachida Dati. L'adversaire principal de Lamassoure ne sera pas un inconnu, puisqu’il s’agira d’Harlem Desir, le premier secrétaire du parti socialiste.

Dans le Massif central, c’est sans surprise que Brice Hortefeux a été désigné tête de liste pour le principal parti d’opposition. Il fera notamment face à Jean-Paul Denanot, actuel président PS de la région Limousin.

Dans le Sud-est, ce sera finalement Renaud Muselier qui conduira la liste UMP. L’ex-secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères était en ballotage avec Françoise Grossetête, députée sortante. Elle figurera finalement en deuxième position. Ce tandem ira défier Vincent peillon, ministre de l’Education nationale et tête de liste socialiste. Sans oublier le président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen.

MAM avec Mélenchon, Bové et Alliot?

Dans l’Ouest, Alain Cadec et Elisabeth Morin-Chartier ont été désignés pour occuper les deux premières places de la liste UMP. Ils affronteront une liste socialiste fortement ancrée à gauche puisqu’elle sera consuite par Isabelle Thomas, proche de Benoît Hamon, et Emmanuel Maurel, animateur de l’aile gauche du PS.

Enfin, dans le Sud-ouest, Michèle Alliot-Marie a obtenu ce qu'elle désirait, à savoir la tête de liste UMP. Face à elle, Virginie Rozière mènera une liste PRG-PS. Mais d’autres pourraient s’inviter dans la bataille, puisque José Bové sera tête de liste EELV, et Jean-Luc Mélenchon sera également en première position pour le Front de gauche. Sans oublier Louis Alliot, vice-président du FN.

Yann Duvert