BFMTV

Européennes: aux Pays-Bas, l'échec prévu du parti de Geert Wilders

Geert Wilders à La Haye, le 22 mai 2014.

Geert Wilders à La Haye, le 22 mai 2014. - -

Un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote a fait état d'un score décevant pour le parti populiste de Geert Wilders. Le PVV n'obtiendrait a priori que trois sièges au Parlement européen contre 5 en 2009.

Le populiste néerlandais Geert Wilders a essuyé jeudi un cuisant échec au coup d'envoi des élections européennes donné par les Pays-Bas et le Royaume-Uni, qui seront suivis vendredi par les Tchèques et Irlandais.

Aux Pays-Bas, un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote a donc fait état d'un score décevant pour le parti de Geert Wilders, qui ne devrait toutefois pas entraver outre mesure la percée eurosceptique à l'échelle européenne, notamment en France et au Royaume-Uni.

Selon le sondage réalisé par Ipsos et publié par la télévision publique néerlandaise NOS, le parti de Geert Wilders (PVV) n'est crédité que de 12,2% des voix, contre 17% cinq ans plus tôt, qui se traduisent par trois sièges au Parlement, contre cinq en 2009.

Les centristes donnés en tête

"Les sondages sortie des urnes sont décevants", a reconnu Geert Wilders, s'adressant à ses partisans, la mine sombre, rassemblés dans un bar de la banlieue balnéaire de La Haye.

Les centristes (15,6%) et les chrétiens-démocrates (15,2%), crédités de quatre sièges chacun, termineraient en tête du scrutin aux Pays-Bas, selon la même source. Les Pays-Bas peuvent élire 26 députés européens.

Les premiers résultats officiels de ces élections, étalées sur quatre jours dans les 28 pays de l'Union européenne, seront communiqués dimanche soir, lorsque les derniers bureaux de vote auront fermé.

A. D. avec AFP