BFMTV

Départementales: fief de Valls, l'Essonne passe de gauche à droite

BFMTV

Le département de l'Essonne, fief de Manuel Valls, a basculé de gauche à droite dimanche lors des élections départementales. Le leader de la droite était l'ancien secrétaire d'Etat Georges Tron face au président sortant et "frondeur" socialiste Jérôme Guedj. "Je vous confirme" la défaite de la gauche, a-t-il déclaré sur BFMTV.

Dans ce département, le Premier ministre Manuel Valls était venu soutenir les élus de la majorité à l'instar du président de l'UMP, Nicolas Sarkozy avec ceux de l'opposition.

Le coup de gueule de Jérôme Guedj

"Beaucoup de nos électeurs sont restés à la maison. Je suis triste et en colère. S'il n'y a pas de sursaut, c'est, ce soir, une répétition générale de ce qui va nous arriver en 2017. (...) On ne peut pas continuer comme ça", s'est emporté Jérôme Guedj sur BFMTV.

"Quelque chose est cassé avec le peuple de gauche, celui qui a voté en 2012 pour le changement", répète Jérôme Guedj plusieurs reprises. Alors maintenant, "changement de cap, changement de braquet, je m'en fous des termes, mais il faut un changement", a-t-il martelé.

L'aile gauche du PS a profité de la déroute de son parti aux élections départementales pour lancer un nouvel appel. Les frondeurs veulent un "contrat de rassemblement" avec l'ensemble de la gauche. Une manière de mettre la pression sur le gouvernement de Manuel Valls.

S.A.