BFMTV

Crise à LR: Wauquiez appelle à l'unité et barre la route aux "aventures personnelles"

Laurent Wauquiez le 18 avril 2018

Laurent Wauquiez le 18 avril 2018 - Eric Feferberg-AFP

Après le week-end agité au sein des Républicains, marqué par les critiques de Virgine Calmels à la ligne politique suivie par le président Laurent Wauquiez puis par l'éviction de celle-là par celui-ci, le patron du parti a réagi dans un communiqué ce lundi.

Au sortir d'un week-end de crise au sein des Républicains, le président du parti, Laurent Wauquiez a décidé de maintenir un ton ferme. Après avoir limogé sa vice-présidente Virginie Calmels, après qu'elle a critiqué les options de sa ligne politique dans la presse, et installé à sa place Jean Leonetti, Laurent Wauquiez a publié ce lundi après-midi un communiqué, adressé à la base du mouvement.

Le président des Républicains assure notamment ses militants de sa "détermination totale". Revenant sur son élection, il estime que les votants à l'élection interne des Républicains, en décembre dernier, lui ont confié "un mandat pour reconstruire notre famille politique". Ce rappel ramène d'ailleurs l'écho des reproches que lui a fait samedi soir Virginie Calmels sur le site du Parisien mettant en doute sa "volonté de rassembler". "Notre cap est clair", poursuit Laurent Wauquiez. "qu'une nouvelle droite se lève et retrouve le courage de dire comme le courage de faire". Vantant les mérites de l'unité, il ajoute: "Il n'y a pas de place pour les petites chapelles ou les aventures personnelles. On ne laissera pas les divisions nous affaiblir". "Il ne peut y avoir de rassemblement qu'autour d'une ligne forte et claire", avance Laurent Wauquiez. 

Calmels a choisi "l'isolement" selon Wauquiez 

Au moment d'expliquer pourquoi Virginie Calmels a été sortie de la photo d'une famille, qu'il s'agit de "reconstruire" comme il le dit une nouvelle fois, il écrit:

"Virginie Calmels dont je salue le parcours professionnel et les qualités personnelles s'était engagée dans cet objectif commun avant de choisir l'isolement en attaquant publiquement la feuille de route de notre mouvement, pourtant plébiscitée par les adhérents il y a six mois. Vous le savez, lorsqu'il s'agit de porter nos convictions ma volonté est sans faille". 

Il termine en faisant l'éloge du successeur de Virginie Calmels, Jean Leonetti: "Jean a toujours défendu sincèrement ses idées dans la loyauté à notre famille politique". 

Robin Verner