BFMTV

Coronavirus: les fêtes du Nouvel an chinois annulées ce dimanche à Paris

La communauté chinoise de Paris célébrant le Nouvel An chinois en 2016.

La communauté chinoise de Paris célébrant le Nouvel An chinois en 2016. - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

La communauté chinoise de Paris est "dans l'émotion" et "dans l'inquiétude", a annoncé ce dimanche la maire de Paris Anne Hidalgo.

Ils n'ont pas le coeur à faire la fête. Les festivités du Nouvel an chinois qui devaient se tenir dimanche à Paris ont été annulées, a indiqué ce dimanche Anne Hidalgo, la maire de la capitale, où deux des trois cas confirmés de coronavirus en France sont hospitalisés.

La communauté chinoise de Paris est "dans l'émotion" et "dans l'inquiétude", a indiqué ce dimanche Anne Hidalgo lors du Grand Rendez-Vous, sur Europe1-Les Echos-Cnews. "Elle a souhaité elle-même annuler le défilé (du Nouvel an chinois, NDLR) prévu place de la République", a-t-elle révélé.

Le Nouvel an chinois est le premier jour du premier mois du calendrier chinois. Il tombait cette année le samedi 25 janvier et devait donner lieu à différentes manifestations dans la capitale. Le "défile du Dragon", qui se tenait initialement ce dimanche à 14 heures place de la République, est donc annulé. 

L'édile n'a pas précisé si les autres festivités programmées un peu partout dans la capitale ces prochains jours seraient annulées, notamment le grand défilé prévu dimanche 2 février dans le 13e arrondissement, là où une grande partie de la communauté chinoise vit à Paris.

Anne Hidalgo se veut rassurante

En France, trois personnes sont infectées par le coronavirus. Il s'agit d'un patient hospitalisé à Bordeaux et d'un couple d'origine chinoise placé en isolement à l'hôpital Bichat à Paris. Samedi, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a assuré que "les trois personnes vont très bien" et que "les cliniciens les suivent très régulièrement". 

Anne Hidalgo s'est également montré rassurante, lors du Grand Rendez-Vous, affirmant que "la situation en France n'est pas du tout de même nature" que ce qui se passe en Chine.

"Nous travaillons avec le ministère de la Santé. Il faut un pilote dans l'avion et ce sont les autorités sanitaires qui ont mis en place des contrôles de l'accès à nos frontières dans les aéroports et le dispositif des hôpitaux qui est prêt à fonctionner", a-t-elle souligné.

A Bordeaux, des festivités du Nouvel An chinois prévues également ce dimanche avaient été annulées dès samedi par les organisateurs.

Clément Boutin