BFMTV

Cheminade: "Le Conseil constitutionnel m'a demandé mon état patrimonial"

Jacques Cheminade candidat à la présidentielle de Solidarité et progrès, sur BFMTV le 17 mars 2017.

Jacques Cheminade candidat à la présidentielle de Solidarité et progrès, sur BFMTV le 17 mars 2017. - BFMTV

Le candidat à la présidentielle du parti Solidarité et progrès était reçu, ce vendredi sur BFMTV, à quelques heures de la clôture des dépôts des parrainages pour pouvoir participer à l'élection présidentielle.

Le compteur tourne pour les "petits candidats" à la présidentielle. L'heure limite pour les dépôts des parrainages au Conseil constitutionnel est à 18 heures ce vendredi. Invité à 16 heures sur BFMTV, Jacques Cheminade, candidat à l'élection présidentielle ne sait toujours pas s'il a réussi à réunir suffisamment de parrainages.

"Ce n'est pas pour rien"

Interrogé sur ses chances de succès, le fondateur de Solidarité et progrès répond "personne ne peut le savoir avant que le Conseil constitutionnel le dise". Mais il ajoute, de la malice dans la voix, que "le Conseil constitutionnel (lui) a demandé de présenter mon état patrimonial, ce n'est pas pour rien".

Jacques Cheminade n'est pas un élu de l'Assemblée nationale et du Sénat, quelles sont ses motivations pour participer à la présidentielle? "Je ne suis pas ambitieux", assure-t-il ajoutant "je pense qu'il est absolument nécessaire aujourd'hui d'avoir une référence sur une politique internationale liée à une politique de la France".

"Les candidats qui ont exercé le pouvoir en France, les députés, les sénateurs n'ont pas soulevé les questions fondamentales", avance-t-il.

E. M.