BFMTV

Chatel : « Obliger les renseignements à annoncer leurs tarifs »

-

- - -

Le secrétaire d'Etat à la Consommation, Luc Chatel, prendra « avant l'été, un arrêté sur la transparence des prix des renseignements téléphoniques », qui devront « annoncer la couleur » aux consommateurs.

D'ici cet été, les services de renseignements téléphoniques vont devoir annoncer le tarif de leurs communications au début des appels. C'est ce qu'a annoncé ce mardi 12 mai Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation : « J'ai décidé de prendre un arrêté sur la transparence des prix des hotlines, des renseignements téléphoniques. Parce que c'est un maquis insupportable, explique-t-il. Aujourd'hui, il y a 88 tarifs différents dans les renseignements téléphoniques, selon d'où vous appelez, selon le type de service et autres. Le consommateur est complètement perdu. Donc je vais engager dès aujourd'hui les consultations auprès des opérateurs et dans les semaines qui viennent, avant l'été, je vais prendre un arrêté obligeant les services de renseignements téléphoniques à indiquer le coût de la communication au début de celle-ci. »

« Ce message ne durera pas plus de 10 secondes »

Et aux services de renseignements concernés, qui s'inquiètent de ce projet qui pourrait décourager les consommateurs, Luc Chatel répond : « ce message ne durera pas plus de 10 secondes. Et quand on est un prestataire de service, professionnel, on a toujours intérêt à la transparence. Quand on a un service de qualité, qu'on ne craint pas la concurrence, on affiche la couleur, on dit à ses clients combien ça coûte. »

La rédaction-Bourdin & Co